LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'ABSOLU N'EST QU'À LA FIN CE QU'IL EST EN RÉ ... CONCEPTION DIALECTIQUE DE L'HISTOIRE DE LA PH ... >>


Partager

LE MAÎTRE ET L'ESCLAVE (Phénoménologie de l'esprit)

Anthologie

Aperçu du corrigé : LE MAÎTRE ET L'ESCLAVE (Phénoménologie de l'esprit)



Document transmis par : Clara47068


Publié le : 7/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

LE MAÎTRE ET L'ESCLAVE (Phénoménologie de l'esprit)
Zoom

a) p. 175, ligne 33 à 49 s.

Poursuivre la mort de l'autre implique qu'on risque sa propre vie. Le rapport des deux consciences de soi est donc déterminé ainsi : elles s'éprouvent elles-mêmes et l'une et l'autre par une lutte à mort. Elles ne peuvent éviter cette lutte car elles sont forcées d'élever au niveau de la vérité leur certitude de soi, leur certitude d'exister pour soi ; chacune doit éprouver cette certitude en elle-même et dans l'autre. C'est seulement en risquant sa vie qu'on conquiert la liberté. C'est seulement ainsi qu'on s'assure que la nature de la conscience de soi n'est pas l'être pur, n'est pas la forme immédiate de sa manifestation, n'est pas son immersion dans l'océan de la vie. Cette lutte prouve qu'il n'y a rien dans la conscience qui ne soit pour elle moment périssable, qu'elle n'est donc que pur être pour soi. L'individu qui n'a pas risqué sa vie peut assurément être reconnu comme personne, mais il n'a pas atteint la vérité de cette reconnaissance comme conscience de soi indépendante. 1

b) p. 176, ligne 44 à p. 177 ligne 22.

Le Maître est la conscience qui est pour elle-même, mais cette conscience est ici au-delà de son pur concept : elle est conscience pour soi qui est médiée avec elle-même par une autre conscience 2 notamment par une conscience dont la nature même implique qu'elle est unie avec un être indépendant ou avec les choses externes en général. Le maître est en rapport avec ces deux moments : avec la chose en tant que telle, objet de l'appétit et avec la conscience dont le caractère essentiel est la chose e...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "LE MAÎTRE ET L'ESCLAVE (Phénoménologie de l'esprit)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit