NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< PEUT-ON VENIR À BOUT D'UNE CROYANCE PAR LE RA ... PEUT-ON DIRE QUE LE VRAI EST CE QUI RÉUSSIT ? >>


Partager

LA MALADIE D'UN ÊTRE VIVANT EST-ELLE COMPARABLE À LA PANNE D'UNE MACHINE ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : LA MALADIE D'UN ÊTRE VIVANT EST-ELLE COMPARABLE À LA PANNE D'UNE MACHINE ?



Publié le : 13/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

LA MALADIE D'UN ÊTRE VIVANT EST-ELLE COMPARABLE À LA PANNE D'UNE MACHINE ?
Zoom

Puisque le corps est une machine certes complexe, il peut tomber en panne comme n'importe quelle machine. Un organe atteint par une maladie est comparable à une pièce de moteur défectueuse. Mais, parce que l'organisme possède des propriétés vitales particulières, on ne peut pas le comparer à une machine. Il est capable de lutter contre la maladie. Aucune machine ne peut d'elle-même lutter contre une panne et la réparer.



a) La hiérarchie des âmes selon Aristote. Aristote distinguait, dans son Traité de l'Ame : * L'âme végétative, principe de la nutrition et de la croissance des plantes; * L'âme sensitive, principe de la sensation et de la locomotion chez les animaux; * l'âme rationnelle (ou dianoétique), qui - chez l'homme - couronne les deux précédentes. b) Chose qui pense ou matière brute. Descartes rejette absolument ces distinctions. « Il n'y a en nous, écrit-il, qu'une seule âme, et cette âme n'a en soi aucune diversité de parties : la même qui est sensitive est raisonnable, et tous ses appétits sont des volontés » (Traité des Passions, art. 47; 1649). Ceci implique que les animaux, qui ne pensent pas, ne connaissent ni le plaisir ni la douleur. c) L'insoluble question de l'union de l'âme et du corps. * Le corps de l'homme aussi est donc en tous points comparable à une machine (un médecin du XVIIIe s. écrira même un ouvrage intitulé : L'Homme-machine, 1748).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1181 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "LA MALADIE D'UN ÊTRE VIVANT EST-ELLE COMPARABLE À LA PANNE D'UNE MACHINE ?" a obtenu la note de :

7 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit