LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< «Si je veux peindre le printemps, il faut que ... Julien Benda, écrivain et critique, se moquai ... >>


Partager

A. Malraux, dans l'Homme précaire et la littérature, écrit que « le génie du romancier est dans la part du roman qui ne peut être ramenée au récit. » Vous commenterez et éventuellement discuterez cette affirmation à la lumière d'exemples précis empruntés à votre expérience personnelle de lecteur de romans.

Littérature

Aperçu du corrigé : A. Malraux, dans l'Homme précaire et la littérature, écrit que « le génie du romancier est dans la part du roman qui ne peut être ramenée au récit. » Vous commenterez et éventuellement discuterez cette affirmation à la lumière d'exemples précis empruntés à votre expérience personnelle de lecteur de romans.



document rémunéré

Document transmis par : Julien15498


Format: Document en format FLASH protégé

A. Malraux, dans l'Homme précaire et la littérature, écrit que « le génie du romancier est dans la part du roman qui ne peut être ramenée au récit. » Vous commenterez et éventuellement discuterez cette affirmation à la lumière d'exemples précis empruntés à votre expérience personnelle de lecteur de romans.
Zoom

Introduction La vogue du roman, même si elle s'est un peu atténuée, reste vive pour un vaste public. Ce genre littéraire, non seulement séduit toutes les classes d'âges et de population mais encore est le sujet de recherches théoriques de la part de plusieurs grands auteurs dont A. Malraux qui dans l'Homme précaire et la littérature récuse l'assimilation pourtant fréquente entre roman et récit et affirme que « le génie du romancier est dans la part du roman qui ne peut être ramenée au récit ». Homme de lettres éminent et lecteur avisé, l'auteur de la Condition Humaine souligne implicitement la complexité du roman. Après avoir tenté de définir ce qu'est cet objet « roman », il faudra se demander si la prééminence accordée par beaucoup à l'intrigue est une façon médiocre ou courte d'aborder les oeuvres romanesques et s'il peut y avoir coïncidence entre le point de vue du producteur de romans et celui de consommateur.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1412 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "A. Malraux, dans l'Homme précaire et la littérature, écrit que « le génie du romancier est dans la part du roman qui ne peut être ramenée au récit. » Vous commenterez et éventuellement discuterez cette affirmation à la lumière d'exemples précis empruntés à votre expérience personnelle de lecteur de romans." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit