Marx et l'histoire
NoCopy.net

Marx et l'histoire

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< MONTESQUIEU et la politique Rousseau et l'histoire >>


Partager

Marx et l'histoire

Philosophie

Aperçu du corrigé : Marx et l'histoire



Publié le : 8/5/2005 -Format: Document en format HTML protégé - Ecoutez ce PODCAST:Ecoutez ce PODCAST

	Marx et l'histoire
Zoom

Philosophe et économiste allemand (1818-1883). Après des études de droit et de philosophie, il constate à Paris et à Londres l’existence d’une classe ouvrière ; il rédige alors, avec Engels, L’idéologie allemande (1845), qui établit les bases d’une nouvelle philosophie matérialiste, voulant « transformer le monde «. Marx définit l’homme par la production de ses propres moyens d’existence : l’histoire évolue en fonction de l’organisation matérielle des sociétés. Le Manifeste du Parti communiste (1848) affirme qu’elle est structurée par « une lutte des classes « opposant celle qui possède les moyens de production et celle qui n’a que sa « force de travail «. Mais l’économie bourgeoisie (le capitalisme) devient de moins en moins capable de subvenir aux besoins des ouvriers (Le Capital, 1867). Ces derniers ne peuvent qu’entreprendre une révolution préparant l’avènement d’un communisme qui permettrait à l’être humain de se réaliser totalement.

            Marx a bien « changé le monde « : sans référence à ses principes, l’histoire du XX siècle est incompréhensible.



Les hommes font leur propre histoire, mais ils ne la font pas de leur propre mouvement, ni dans des conditions choisies par eux seuls, mais bien dans les conditions qu'ils trouvent directement et qui leur sont données et transmises. La tradition de toutes les générations mortes pèse comme un cauchemar sur le cerveau des vivants. Et même quand ils semblent occupés à se transformer, eux et les choses, à créer quelque chose de tout à fait nouveau, c'est précisément à ces époques de crise révolutionnaire qu'ils appellent craintivement les esprits du passé à leur rescousse, qu'ils leur empruntent leurs noms, leurs mots d'ordre, leurs costumes, pour jouer une nouvelle scène de l'Histoire sous ce déguisement respectable et avec ce langage d'emprunt. C'est ainsi que la Révolution de 1789 à 1814 se drapa successivement dans le costume de la République romaine, puis dans celui de l'Empire romain. C'est ainsi que le débutant, qui a appris une nouvelle langue, la retraduit toujours dans sa langue maternelle, mais il ne se sera approprié l'esprit de cette nouvelle langue et ne sera en mesure de s'en servir pour créer librement, que lorsqu'il saura se mouvoir dans celle-ci en oubliant en elle sa langue d'origine. MARX


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Marx et l'histoire	Corrigé de 1989 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Marx et l'histoire " a obtenu la note de : aucune note

Marx et l'histoire

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit