LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Amour et fidélité sont-ils compatibles ? La culture s'oppose-t-elle à l'art ? >>


Partager

Le matérialisme implique-t-il l'absence de liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le matérialisme implique-t-il l'absence de liberté ?



Publié le : 21/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Le matérialisme implique-t-il l'absence de liberté ?
Zoom

Le matérialisme désigne toute doctrine qui professe qu'il n'est de réalité que matérielle (Diderot en fait la doctrine de ceux qui « concluent qu'il n'y a que de la matière, et qu'elle suffit pour tout expliquer «), ce terme fait donc référence à des doctrines très différentes selon la nature et les propriétés reconnues à la matière en question. Si le terme n'a été forgé qu'au XVIIème siècle, il renvoie néanmoins à un débat présent dès l'Antiquité puisque Platon, dans le Sophiste, oppose ceux qui réduisent tout à des réalités corporelles à ceux qu'il défend, les « amis des formes «. En réalité, la question du matérialisme est celle de la réduction à la matière, et plus particulièrement de l'âme et de l'intelligible. Deux problèmes se conjuguent :

1)       Un problème ontologique : de quoi est faite la réalité naturelle comme la réalité humaine ?

2)       Un problème épistémologique : la matière est-elle un principe suffisant pour expliquer l'ensemble des phénomènes, pour servir de base à l'ensemble de la connaissance ?

On voit que ces problèmes ne convergent pas d'eux-mêmes vers la conclusion qu'il n'y a pas de liberté. Cela dépend en premier lieu de la manière dont on la conçoit, de ce à quoi on l'oppose.

1)       De manière plutôt 'objective' on peut concevoir la liberté comme absence de contrainte, et cette absence devient alors incompatible avec le matérialisme à condition que la matière soit associée à une nécessité contraignante et absolue.

2)       De manière plutôt 'subjective' on peut définir la liberté comme le mode immédiat par lequel la conscience se rapporte à ses actes. Pour que la matière du matérialisme soit incompatible avec la liberté ainsi comprise, il faut non seulement montrer que cette conscience est réductible à des états matériels, mais surtout expliquer :

1.       que l'immédiateté en question n'en est pas vraiment une, et peut prendre la forme d'une aliénation, en tant que le rapport à soi est construit, déterminé, par une nécessité extérieure au sujet lui-même,

2.       que le sentiment de liberté qui est produit par ce rapport de conscience peut n'est qu'une illusion, une fausse impression.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1688 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le matérialisme implique-t-il l'absence de liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit