MAUPASSANT, Bel-Ami, chapitre III - 3

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « À mademoiselle *** », Poésies nouvelles, Al ... Nana, le personnage de Zola, éprouvait « une ... >>


Partager

MAUPASSANT, Bel-Ami, chapitre III - 3

Littérature

Aperçu du corrigé : MAUPASSANT, Bel-Ami, chapitre III - 3



document rémunéré

Document transmis par : baracuda15833


Publié le : 6/9/2006 -Format: Document en format HTML protégé

MAUPASSANT, Bel-Ami, chapitre III - 3
Zoom

Le passage montre clairement les impressions de Georges Duroy promenant son regard sur sa chambre et sur ses vêtements. On peut même dire que ce décor détermine sa conduite.
 Nous l'avons observé, tous les détails descriptifs dénoncent la pauvreté d'un logement parisien, abritant ouvriers, domestiques ou petits employés. Les nombreux adjectifs qualifiant les vêtements du personnage en soulignent l'usure. Ces habits sont presque parlants, ainsi le chapeau évoque la mendicité : « semblait ouvert pour recevoir l'aumône «. Les murs de la chambre, maculés de taches diverses, inspirent le dégoût de Duroy et des lecteurs. Ce décor est fortement expressif.



Sur son petit lit de fer, où la place de son corps avait fait un creux, il aperçut ses habits de tous les jours jetés là, vides, fatigués, flasques, vilains comme des hardes de la Morgue. Et, sur une chaise de paille, son chapeau de soie, son unique chapeau, semblait ouvert pour recevoir l'aumône. Ses murs, tendus d'un papier gris à bouquets bleus, avaient autant de taches que de fleurs, des taches anciennes, suspectes, dont on n'aurait pu dire la nature, bêtes écrasées ou gouttes d'huile, bouts de doigts graissés de pommade ou écume de la cuvette projetée pendant les lavages. Cela sentait la misère honteuse, la misère en garni de Paris. Et une exaspération le souleva contre la pauvreté de sa vie. Il se dit qu'il fallait sortir de là, tout de suite, qu'il fallait en finir dès le lendemain avec cette existence besogneuse....




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : MAUPASSANT, Bel-Ami, chapitre III - 3 Corrigé de 1913 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "MAUPASSANT, Bel-Ami, chapitre III - 3" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

MAUPASSANT, Bel-Ami, chapitre III - 3

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit