LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'oeuvre au Noir de Marguerite Yourcenar Pantagruel de Rabelais >>


Partager

Médée, Corneille I,4 « Jason me répudie … char brûlant »

Echange

Aperçu du corrigé : Médée, Corneille I,4 « Jason me répudie … char brûlant »



Publié le : 4/8/2010 -Format: Document en format HTML protégé

Médée, Corneille I,4 « Jason me répudie … char brûlant »
Zoom

Médée, personnage éponyme de l’œuvre de Corneille, est mise en scène par la troupe du Marais en 1635. Cette pièce est une reprise du mythe, et Corneille reconnait qu’il a été très sensible à la version de Sénèque dans sa réécriture. Notre passage présente la première apparition de Médée, acte I scène 4. Nous avons appris dans l’exposition que Jason la quittait pour Créuse, afin d’épouser la fille du roi et d’ « accommoder [sa] flamme au bien de [ses]affaires «. Nous attendons ainsi de voir la réaction de la femme bafouée, reniée, qui va exposer son état d’esprit dans ce monologue. Nous nous demanderons comment ici Corneille met en scène une femme ivre de vengeance qui semble prête au pire des meurtres pour punir Jason. Pour cela, nous verrons que le monologue se déroule en trois temps : d’abord, Médée réalise l’impensable : la trahison de Jason à qui elle a tout donné. Puis, Médée explose et menace Jason, avant d’immoler l’aide son grand-père, Soleil, afin de trouver les moyens de laver cet affront.
 
  
 
 Dans un premier temps, on sent que Médée prend conscience de tout ce qui se passe : elle revoit tout l’historique de son parcours avec Jason : elle part du présent « Jason me répudie ! « : par cette phrase exclamative, elle montre toute l’émotion, qui peut-être de l’incrédulité mêlée de désespoir, voire de colère, face à cette menace d’exil qui la frappe. Son incompréhension est soulignée par l’emploi du conditionnel passé « qui l’aurait pu croire « qui renvoie plus à un irréel qu’à une hypothèse. On en déduit que Médée a été prise de cours, qu’elle n’a pas vu venir cette trahison de son mari. On sent alors son besoin de comprendre et l’accumulation de questions rhétoriques sert cette analyse du parcours de l’homme qu’elle aime : elle concède que la flamme de Jason pour elle a pu s’éteindre, mais se révolte de ses conséquences : la gradation « manque-t-il « / « peut-il « / « m’ose-t-il « souligne la révolte de Médée : en effet, elle relève que Jason ne peut oublier tout ce qu’elle a fait pour elle, puis elle dénonce son pouvoir de la quitter avant de reprendre la même expression en remplaçant le verbe « pouvoir « par le verbe « oser « : la répétition et la recherche du mot juste marque bien ici cette volonté de comprendre : Médée réalise à quel point Jason a trahi sa confiance, et lui manque de considération, de gratitude. Souvenons-nous qu’il n’est devenu un héros que grâce à elle : c’est grâce à ses pouvoirs magiques qu’il a conquis la Toison d’Or. C’est ainsi que l’énumération «  père trahi, les éléments forcés, d’un frère dans la mer les éléments dispersés « nous rappelle qu’elel est consciente de l’horreur des actes qu’elle a commis pour l’homme qu’elle aime : les verbes au participe passé « trahi/ forcés/ dispersés « insi...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Médée, Corneille I,4 « Jason me répudie … char brûlant »" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit