NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'historien peut-il être objectif ? Le philosophe a-t-il quelque chose à apporter ... >>


Partager

N'y a-t-il aucune vérité dans le mensonge ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : N'y a-t-il aucune vérité dans le mensonge ?



Publié le : 4/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

N'y a-t-il aucune vérité dans le mensonge ?
Zoom

La vérité, c'est énoncer le vrai. Le mensonge, c'est énoncer le faux en sachant ce qui est vrai. Vérité et mensonge sont antithétiques. Mais au-delà du mensonge, et peut-être dans le mensonge même, n'y a-t-il pas la persistance d'une vérité puisque le mensonge n'a de sens que par rapport à la vérité ?

Au sein du mensonge, discours fait dans l'intention de tromper, assertion sciemment contraire à la vérité, n'existe-t-il aucune adéquation du jugement et du réel ? Quand je trompe mon interlocuteur, est-ce que mon discours se meut en dehors du jugement authentique ?
 L'assertion mensongère ne produit-elle que du non-être ? de l'illusion ? Et si l'illusion et le réel se confondaient ? D'ailleurs le langage ne possède-t-il pas ici un rôle de démiurge ? N'est-il pas pouvoir suprême ? Tel est le problème. Quant à l'enjeu, ne se situe-t-il pas du côté de la pratique ? Ne devons-nous pas devenir grands maîtres ès illusion ?



N'existe-t-il aucune adéquation du jugement et du réel au sein de l'assertion faite dans l'intention de tromper ?
La pratique de la fausseté et de l'artifice, l'assertion voulant tromper produisent-elles seulement du non-être et de l'illusion ? Mais la réalité et Villusion ne se confondent-elles pas ? Ne serait-ce pas le langage qui, démiurgique et producteur d'illusions, formerait l'accès au réel ? Le problème est, en définitive, de savoir si le langage n'est pas aussi pouvoir.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2589 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "N'y a-t-il aucune vérité dans le mensonge ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit