LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le rire est-il le propre de l'homme ? La vie n'est-elle que le résultat d'une évolu ... >>


Partager

La métaphysique s'oppose-t-elle à la science ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La métaphysique s'oppose-t-elle à la science ?



Publié le : 16/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

La métaphysique s'oppose-t-elle à la science ?
Zoom

Le « méta « signifie après. Autrement dit, la physique a besoin d'un complément, elle n'est pas l'achèvement de la science dans cette optique. Dès lors, « méta « peut aussi signifier « au-delà « de la nature (métaphysique = ce qui transcende la phusis). En effet, la physique ne porte que sur le sensible (les causes du devenir, du mouvement, ne s'intéresse qu'au changement) et ne permet nullement d'atteindre ce qui est au principe du devenir sensible : la métaphysique lui est nécessaire. Elle se fait, avec l'aristotélisme, « science de l'être en tant qu'être «. On remarquera alors que le rôle de la métaphysique dans l'édifice de la connaissance est crucial : elle est, selon Descartes, ce qui constitue les « racines « de l'arbre de la philosophie ; elle est le sous-bassement nécessaire, ce qui soutient la science en la fondant, en la rendant possible. Mais alors, comment expliquer le discrédit jeté sur cette discipline par les positivistes ? Un tel rejet est-il légitime pour autant que la métaphysique vise à éclairer le monde sensible ?   b)      Les apories du matérialisme mécaniste illustré par le problème du vivant Un bon exemple de la difficulté qu'il y a à nier en bloc toute validité à la métaphysique sous prétexte que celle-ci serait toujours au-delà du sensible, et donc, détachée de la réalité (empirique), se trouve en biologie : la science s'empare de la question du vivant, de l'ensemble des êtres animés, en rapportant le régime d'intelligibilité de leur mouvement sous le  schème mécanique qu'est l'automate. Cependant, quel est le principe de l'animation du vivant ?


  • I) La métaphysique comme non-science.

a) La connaissance métaphysique dépasse nos facultés intellectuelles.
b) La métaphysique n'a pas de fondement rationnel.
c) La métaphysique a une origine existentielle.

  • II) La métaphysique est une science véritable.

a) Le possible est plus que le réel.
b) Une connaissance métaphysique de l'homme.
c) La métaphysique est doublement une science.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1635 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La métaphysique s'oppose-t-elle à la science ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit