NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Méthode des sciences de la nature Introduction du droit de vote des femmes en S ... >>


Partager

Méthode des sciences morales

Philosophie

Aperçu du corrigé : Méthode des sciences morales



Publié le : 13/6/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Méthode des sciences morales
Zoom

b) L'histoire-science. On aurait tort cependant de penser que toùtes les oeuvres historiques de l'antiquité, du moyen âge et de l'époque moderne, jusqu'au xrxe siècle, relèvent de l'imagination romanesque, de l'apologie ou de l'amplification oratoire. On l'affirme parfois, mais très injustement. Il est certain en effet que l'antiquité a produit des oeu~Jres historiques aussi scientifiques, d'intention et d'inspiration, que les tra~Jaux contemporains,

encore que les procédés d'information et les moyens de critique fussent infiniment moins abondants et perfectionnés que les nôtres. THUCYDIDE et TACITE ne laissent pas d'avoir au moins l'esprit scientifique. Il faut en dire autant, et à plus juste titre encore, des grands érudits du XVIe et du XVII e siècles, tels que LENAIN DE TILLEMONT, les BoLLANDISTES, les BÉNÉDICTINS de la Congrégation de Saint-Maur, MABILLON surtout, qui, avec son fameux traité De re diplomatica, fonde authentiquement la méthode scientifique de l'histoire (Fig. 24). En réalité, l'esprit scientifique dans l'histoire est loin d'être une chose nouvelle et contemporaine. Ce qui est en progrès, ce sont les moyens d'information et de critique. Ce ne sont au surplus que des instruments, qui ne valent que par l'usage que l'on en fait.



b) Sciences morales et sciences positives. On objecte encore qu'il est bien difficile de faire entrer dans un seul groupe des sciences positives, comme la psychologie expérimentale et la sociologie, des sciences abstraites et normatives, comme la morale et la politique, une science métaphysique comme la psychologie rationnelle, enfin une discipline comme l'histoire, qui par définition même exclut le général et le nécessaire, objets de la science proprement dite (146). Tout bien considéré, le groupe des sciences morales apparaîtrait comme un ensemble confus de disciplines hétérogènes, composé de la façon la plus arbitraire.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 8068 mots (soit 12 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Méthode des sciences morales" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit