NoCopy.net

Le monde sensible est-il l'objet de la science ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'athéisme peut-il donner lieu à un comporte ... l'ordre des choses est-il identique à celui ... >>


Partager

Le monde sensible est-il l'objet de la science ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le monde sensible est-il l'objet de la science ?



Publié le : 23/7/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Le monde sensible est-il l'objet de la science	?
Zoom

Pour construire une science il faut lui attribuer un objet qu'elle puisse soumettre à examen, à observation. L'objet de la science est un objet qui se donne aux sens : ainsi la médecine travaille sur le corps, les sciences de la vie et de la terre sur le vivant en général. Tout laisse croire que le monde sensible, celui qui se donne aux sens, soit l'objet de la science. Comment expliquer que le monde sensible, changeant et mobile, puisse faire l'objet d'une science, stable et visant l'objectivité? Quels sont les objets possibles pour les sciences? Lorsque l'objet devient objet de science, de quelobjet s'agit-il?



Et il ne s'agit pas de considérer des obstacles externes, comme la complexité et la fugacité des phénomènes, ni d'incriminer la faiblesse des sens et de l'esprit humain : c'est dans l'acte même de connaître, intimement, qu'apparaissent, par une sorte de nécessité fonctionnelle, des lenteurs et des troubles. C'est là que nous montrerons des causes de stagnation et même de régression, c'est là que nous décèlerons des causes d'inertie que nous appellerons des obstacles épistémologiques. La connaissance du réel est une lumière qui projette toujours quelque part des ombres. Elle n'est jamais immédiate et pleine. Les révélations du réel sont toujours récurrentes. Le réel n'est jamais " ce qu'on pourrait croire " mais il est toujours ce qu'on aurait dû penser. La pensée empirique est claire, après coup, quand l'appareil des raisons a été mis au point. En revenant sur un passé d'erreurs, on trouve la vérité en un véritable repentir intellectuel. En fait, on connaît contre une connaissance antérieure, en détruisant des connaissances mal faites, en surmontant ce qui, dans l'esprit même, fait obstacle à la spiritualisation.     TRANSITION Si le monde sensible fait l'objet d'une science, c'est la raison qui construit et forme les objets sensibles.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Le monde sensible est-il l'objet de la science	? Corrigé de 2221 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le monde sensible est-il l'objet de la science ?" a obtenu la note de : aucune note

Le monde sensible est-il l'objet de la science ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit