NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faire son devoir, est-ce renoncer à sa libert ... La morale s'apprend-elle ? >>


Partager

N'est-on moral que par intérêt ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : N'est-on moral que par intérêt ?



Publié le : 4/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

N'est-on moral que par intérêt ?
Zoom

Analyse du sujet :

 

-          Le sujet ne demande pas s’il arrive qu’on soit moral par intérêt, mais si l’intérêt n’est pas justement l’unique raison d’être de la morale.

-          La formulation du sujet est quelque peu provocatrice, car intuitivement, on a tendance à opposer la morale à l’intérêt, comme on opposerait l’altruisme à l’égoïsme. Il est courant de considérer que ce qui est moral est désintéressé, et que ce qui est intéressé est immoral.

-          Aussi, si l’on n’était moral que par intérêt, ce serait alors comme si la morale n’existait pas.

-          On constate pourtant des actes moraux désintéressés. Pour en rendre compte par l’intérêt, il serait nécessaire d’effectuer un détour par lequel on débusquerait des intérêts cachés : cela semble une complication inutile.

-          A contrario¸ si l’on n’était pas moral par intérêt, il faudrait cependant rendre compte de cette morale : comment expliquer qu’un agent rationnel sacrifie son bonheur à la morale ?

-          Il faudrait alors également rendre compte du fait que tous les hommes n’ont pas la même morale : s’ils n’ont pas la même, n’est-ce pas parce que tous n’y trouvent pas leur compte de la même façon, c’est-à-dire justement parce que c’est l’intérêt individuel qui en décide ?

 

 

Problématisation :

 

La question posée par le sujet est source d’interrogations, car il existe comme une opposition de nature entre la morale et l’intérêt. Répondre par l’affirmative consisterait à nier la valeur de la morale, dont la prégnance est pourtant toujours sensible. Décider qu’il faille en conséquence donner une réponse négative, c’est cependant soulever de nouveaux problèmes, car l’intérêt a l’avantage de rendre compte des comportements humains selon des schémas qui font l’économie de nombreux postulats problématiques. Ne faudrait-il pas alors affiner notre représentation de l’intérêt pour ne pas tomber dans une négation absurde de l’évidence morale ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1616 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "N'est-on moral que par intérêt ?" a obtenu la note de :

7 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit