Les mots disent-ils l'essence des choses ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les mots désignent-ils quelque chose ? Les mots épuisent-ils le sens ? >>


Partager

Les mots disent-ils l'essence des choses ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les mots disent-ils l'essence des choses ?



Publié le : 12/11/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Les mots disent-ils l'essence des choses 	?
Zoom

L'homme vit entouré d'êtres et d'objets qui lui sont extérieurs et existent en dehors de lui. Le langage est le moyen dont il dispose pour dire ce réel, pour l'appréhender et même le connaître. Mais le langage est fait de mots qui désignent chaque objet réel, chaque chose. Les mots, ces groupes de sons qui ont un sens, renvoient aux choses du monde, et permettent donc, en principe, d'avoir accès au réel.
 Mais c'est imparfaitement que les mots décrivent le réel. Faut-il penser alors que les mots cachent les choses ?
 Cela signifierait qu'au lieu de dévoiler la réalité et de nous livrer l'essence des choses, les mots seraient incapables de dire la richesse du réel et même seraient un obstacle à notre compréhension de ce qui nous entoure.
 Pour répondre à cette question qui met en jeu les relations que nous entretenons avec les choses qui nous entourent, mais aussi avec les êtres avec qui nous vivons, il convient de nous interroger sur le rôle du langage et sur sa nature. Nous verrons donc que les mots, s'ils représentent bien les choses, ne sont pas pour autant capables de saisir l'essence de ce qui est. Pour pallier cette saisie imparfaite, tronquée et trompeuse, nous verrons aussi que le langage peut être travaillé, et nous livrer alors une vision poétique des choses, capable, contre toute attente, de nous donner à voir le coeur des choses.



Il n'y a pas de langue parfaite. Comment alors compenser ces imperfections du langage afin d'avoir tout de même accès à la réalité des choses, à leur essence, à ce qu'elles sont ? Peut-être en inventant un langage adapté à la nature de ce qu'on veut exprimer. III- Travailler les mots         A- Les imperfections du langage n'empêchent pas de dire les choses *Il ne s'agit pas bien évidemment d'inventer un nouveau mot pour désigner chaque état de la chose que l'on repère. En effet une telle solution aux lacunes du langage n'est pas viable : non seulement la quantité de mots serait multipliée à l'infini sans que lui puisse pour autant tout dire, mais surtout, qu'adviendrait-il de la possibilité de communiquer si constamment surgissaient des milliards de mots nouveaux ? *Il s'agit plutôt d'opérer un travail sur les mots déjà existants, quitte à en inventer quelques autres, mais de façon tout à fait limitée. En effet si on dit que le langage est menteur et nous cache la nature des choses, il faut alors se condamner au silence, pour ne pas trahir le réel, et pour ne pas trahir sa propre pensée. or, même Bergson qui conduit une critique très virulente du langage continue de parler et d'écrire. Il s'efforce en fait d'inventer un langage adapté à la nature de ce qu'il exprime : il substitue ainsi au langage technicien una langue poétique, qui par des images et des métaphores va suggérer de la vie intérieure sans la défigurer. Nous voyons donc que la poésie est une voie possible, mais sans doute pas unique, pour suppléer à la défaillance des mots et mieux dire ce qu'est la chose.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Les mots disent-ils l'essence des choses 	? Corrigé de 2392 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Les mots disent-ils l'essence des choses ?" a obtenu la note de : aucune note

Les mots disent-ils l'essence des choses ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit