LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les mots nous apprennent-ils notre propre pe ... Les mots ont un sens d'où leur vient-il ? >>


Partager

Les mots nous éloignent-ils des choses ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les mots nous éloignent-ils des choses ?



Publié le : 8/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé - Ecoutez ce PODCAST:Ecoutez ce PODCAST

	Les mots nous éloignent-ils des choses	?
Zoom

A première vue, soutenir que les mots nous éloignent des choses est soutenir un paradoxe étrange: comment ce qui est fait pour désigner quelque chose à travers le langage et permettre à deux interlocuteur de s'entendre et de savoir de quoi ils parlent, pourrait-il au contraire éloigner des choses désignées ? Dans son second discours, Rousseau explique que le cri primitif et les gestes qui lui ont succédé étaient très insuffisants à dire toute chose, notamment les choses lointaines ou abstraites, d'où l'invention conventionnelle des mots pour dire toute chose. Les mots donc nous rapprochent de toute chose. Il semble qu'une langue bien faite, comme une langue naturelle, est faite pour rapprocher des choses, en vertu du parallélisme entre la langue et la réalité, lequel renvoie au parallélisme entre la pensée et le réel. Penser le monde et nommer le monde sont deux actions de l'homme. Grâce aux mots du langage, je puis par exemple faire resurgir une époque disparue, des choses du passé, comme Proust dans A la recherche du temps perdu. Les mots ici ressuscitent les choses, loin de nous en éloigner. La preuve a contrario de cela est que celui qui subit une maladie du langage ou simplement un certain analphabétisme est handicapé dans son rapport au monde, l'absence de mots l'éloigne donc des choses. De même l'enfant se constitue un monde et s'en rapproche grâce à l'apprentissage du langage qui se perfectionne avec l'acquisition de vocabulaire. Donc  la finalité des mots étant de désigner les choses dans toutes les langues, il semble inconcevable d'affirmer que les mots nous éloignent des choses. Toutefois, du mot à la chose, il y a toujours une distance, comme entre la théorie et la pratique.  Alors d'une certaine manière, le mot désincarné qui nomme la chose, n'en éloigne-t-il pas ?


 

  • 1) paradoxe de la question

  • 2) le mot trahit la chose, donc il en éloigne

  • 3) si les mots nous éloignent des choses ce n'est pas forcement mal

 

 

 

 

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3430 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Les mots nous éloignent-ils des choses ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit