LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La machine à explorer le temps (fiche de lect ... Dossier iconographique : Le château de Versai ... >>


Partager

Les mouvements littéraires

Echange

Aperçu du corrigé : Les mouvements littéraires



Document transmis par : lorelei


Publié le : 6/4/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Les mouvements littéraires
Zoom


 

Définition : les mouvements littéraires permettent de situer un écrivain dans une époque donnée, liée à son contexte historique, mais ont aussi pour fonction d’insérer un écrivain dans un mouvement de pensée, un état d’esprit particulier.

Il faut faire cependant très attention à cette notion générale et ne pas oublier les spécificités de chaque écrivain qui peuvent parfois s’inscrire dans plusieurs mouvements, en fonction de leurs oeuvres.

 

XVIème siècle :

-Le mouvement humaniste : « humaniste « vient de l’italien « humanista « qui signifie « professeur de grammaire « (idée de pédagogie, d’estime pour l’homme à qui l’on enseigne). C’est une doctrine qui a pour objet le développement des qualités de l’homme par les livres (travail intellectuel) et par  le sport (développement physique).Les Humanistes croient au progrès de l’homme. Le modèle culturel est l’Antiquité (avec Horace, Platon, Aristote…) : on traduit  et on imite les textes anciens

Ecrivains représentatifs : Rabelais Pantagruel, Gargantua ; Montaigne Les Essais

Contexte historique : naissance de l’imprimerie avec Gutenberg ; les pouvoirs de l’Eglise et de l’Etat sont complémentaires ; la plupart des érudits sont clercs pour pouvoir toucher des revenus réguliers ; après 1550, les publications en français dépassent celles en latin.

 

-L’Ecole de la Pléiade : vient du grec « pleias «, « constellation de 7 étoiles «. En 1556, elle est le nom donné au groupe de 7 grands poètes français de la Renaissance (Baïf, Ronsard, Du Bellay, Peletier, Belleau, Jodelle, Pontus de Tyard). Le genre dominant est la poésie. La doctrine de la Pléiade est résumée dans le livre Défense et illustration de la langue française, écrit par Du Bellay.

Ecrivains représentifs :Ronsard Les Amours, Du Bellay Les Regrets

Contexte historique : le mécénat amène de nombreux écrivains à faire l’éloge de la politique en place : nationalisme, catholicisme, monarchie. L’idéologie de l’état est confirmée par la poésie de louange (hymnes, odes de Ronsard) qui appliquent aux rois superlatifs et comparaisons héroïques.

 

XVIIème siècle :

-Le Baroque (situé à la frontière entre le XVIème et le XVIIème : 1570-1650) Le mot baroque vient du portuguais barroco qui signifie : perle irrégulière. Il s ‘applique d’abord aux arts plastiques à la fin du XVIème siècle, pour traduire un jugement péjoratif porté sur une esthétique de l’irrégularité, du mouvement et de l’ostentation.

Au XVIIème, en littérature, il est centré autour de quelques principes communs : goût de la sensualité, des extrêmes, de l’ornementation, du langage à effets, des thèmes de l’illusion, des métamorphoses du monde et de la mort. Les genres littéraires dominants sont : la poésie et le théâtre.

Ecrivains représentatifs : Sponde Stances sur la mort (poésie lyrique), D’Aubigné Les Tragiques (poésie épique et engagée, texte qui parle des massacres de la St Barthélémy, des guerres civiles, en dénonçant les responsables de ces actes, en autre Catherine de Médicis et le cardinal de Lorraine… ), Corneille au début de sa carrière L’Illusion comique et Le Cid.

 

-Le Classicisme (1610-1660) : il est caractérisé par l’exercice de la raison dans les règles établies, il recherche la pureté  et la clarté de la langue, la simplicité, la juste mesure, l’équilibre et l’harmonie. Il prône l’imitation des chefs-d’œuvre anciens. Le Classicisme atteint son apogée dans la 1ère partie du règne de Louis XIV. Le genre dominant est le théâtre.

Ecrivains représentatifs : Corneille (pièces de théâtre, 2ème partie de son œuvre), Racine, Molière, La Fontaine, La Bruyère, Boileau, Pascal

Contexte historique 



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Les mouvements littéraires" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit