NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< MUSPILLI - résumé, analyse MYOSOTIS (Le) d’Hégésippe Moreau - résu ... >>


Partager

MUTINERIE ET LA CAPTURE PIRATESQUE DU H.M.S. « BOUNTY » (La) de Sir John Barrow

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : MUTINERIE ET LA CAPTURE PIRATESQUE DU H.M.S. « BOUNTY » (La) de Sir John Barrow



Publié le : 12/9/2015 -Format: Document en format HTML protégé

MUTINERIE ET LA CAPTURE PIRATESQUE DU H.M.S. « BOUNTY »    (La)  de Sir John Barrow
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
MUTINERIE ET LA CAPTURE PIRATESQUE DU H.M.S. « BOUNTY » (La) de Sir John Barrow



 

 

 

 

Œuvre de Sir John Barrow (1764-1848), publiée à Londres en 1831. C’est le récit d’un épisode fameux par la relation qu’en ont fait de nombreux contemporains, et aussi quelques-uns de ceux qui, comme le capitaine Bligh, y prirent part. Ce compte rendu est riche de détails, le style en est vif et très fidèle. Le « Bounty » était commandé par le capitaine Bligh ; il fut envoyé en 1787 à Tahiti et en revint au début de 1789, chargé de fruits de l’arbre à pain ; il se dirigeait vers le Cap de Bonne Espérance, en direction des Indes Occidentales. Le 28 avril, Fletcher Christian, Alexander Smith (qui, plus tard, dans l’île de Pitcairn se fit appeler John Adams) et d’autres encore s’emparèrent du commandant et l’abandonnèrent en mer sur une chaloupe avec dix-huit hommes de l’équipage. La chaloupe arriva à Timor. Le « Bounty » fit voile par Tahiti, où seize des vingt-cinq hommes qui restaient de l’équipage furent débarqués, puis arrêtés. Parmi ceux-ci, plusieurs moururent par la suite dans le naufrage du navire « Pandora ». Fletcher Christian, avec huit autres hommes et quelques Tahitiens, s’établit ensuite dans l’île de Pitcairn où ils fondèrent une colonie, dont John Adams devint le chef et qui fut prise par le Gouvernement anglais sous sa protection.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "MUTINERIE ET LA CAPTURE PIRATESQUE DU H.M.S. « BOUNTY » (La) de Sir John Barrow" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit