NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le travail a-t-il une fonction sociale? L'homme se libère-t-il en travaillant? >>


Partager

Est-il nécessaire de travailler pour vivre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-il nécessaire de travailler pour vivre ?



Publié le : 14/2/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Est-il nécessaire de travailler pour vivre ?
Zoom

Analyse des termes du sujet :

 

  • Est-il nécessaire : La question porte sur la nécessité du travail, c’est-à-dire sur son caractère incontournable et inéluctable. Est nécessaire ce qui ne peut ne pas être. Formulé autrement : Est-ce que l’on peut se passer du travail pour vivre ou bien est-ce un besoin impérieux auquel on ne peut échapper ?
  • Travailler : Action d’effectuer un travail, action en vue d’obtenir un résultat. La racine latine du mot travail est trepalium, instrument de torture. Cette notion est vaste et évolue selon les époques historiques. Le travail définit un large panel d’activités humaines socialement rentables : il peut désigner une activité professionnelle rémunérée autant que l’apprentissage de l’écolier. C’est une activité qui transforme la nature et qui est productrice de valeur. Elle joue un rôle économique et social en tant qu’elle met les hommes en relation. Le terme « travail « est donc problématique en soi : puisqu’il désigne plusieurs activités sociales, on peut s’interroger sur sa signification propre, qui varie selon son sens, c’est-à-dire en fonction de ce qui est entendu par ce mot. Il s’agit donc de définir plus précisément ce concept au cours de l’analyse.
  • vivre : Ce terme concerne l’existence en général, le fait d’être vivant. Cependant il faut distinguer vivre et bien-vivre. Le premier terme renvoie à un type d’existence animale qui cherche à satisfaire les besoins primaires pour préserver de la mort. Le second dépasse le stade du vivre en lui donnant une dimension humaine. L’être humain ne se contente pas d’échapper à la mort, il transcende ce caractère animal en cherchant à améliorer sa condition, à évoluer, à créer etc. Le bien-vivre s’inscrit dans le cadre d’une évolution de l’humanité.

 

 

Problématique :

Le problème de cette question est directement lié à la question du bien-vivre. La nécessité du travail concerne la liberté de l’homme, la réalisation de son caractère d’homme, l’évolution et le progrès de l’humanité en générale. On peut se demander si travailler est une activité indispensable à l’homme pour vivre en tant qu’homme, c’est-à-dire pour devenir homme. Peut-on concevoir un monde sans travail ou le travail reste-t-il un modèle indépassable ?



). Donc l'idéal grec est de se libérer de la nécessité du travail. Thèse confirmée par la technique moderne : les machines accomplissent les tâches répétitives ou aliénantes et l'homme peut se consacrer à autre chose. Il est libéré. Promotion du loisir (otium) qui a sa fin en lui-même et qui se distingue du travail (negocium) qui est une production en vue de produire quelque chose. Nietzsche : Le travail est une police sociale. La valorisation et l'apologie du travail dans la société actuelle est suspecte, l'individu est brimé, il est considéré comme une force de travail. Travail comme négation de la vie.     3- Le travail, une nécessité morale et libératrice : Activité nécessaire à l'homme pour se réaliser et conquérir sa liberté : ·         Hegel : la dialectique du maître et de l'esclave montre que par le travail qu'il accomplit, l'esclave transcende sa condition et dépasse son maître. Symbole de réalisation personnelle et de libération.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2679 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Est-il nécessaire de travailler pour vivre ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit