LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Marx: La conscience est un produit social Freud: La question du moi >>


Partager

Nietzsche: Critique de la superficialité de la conscience

Philosophie

Aperçu du corrigé : Nietzsche: Critique de la superficialité de la conscience



Publié le : 28/2/2009 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
	Nietzsche: Critique de la superficialité de la conscience
Zoom

Dans ce texte il y aussi l’autre partie qui fait état de l’Homme et son rapport au monde, ainsi que de la conscience de soi-même. Puisque pour Nietzsche, la conscience se construit avec le rapport au monde extérieure.

Il dit donc : « Et de plus, est-ce bien nécessaire alors que tout porte témoignage à ce que nous sommes… » ; pour le philosophe il nous faut donc vivre et aller au delà de nous même. Le véritable cogito. C’est-à-dire une conscience qui ne serai pas donné indépendamment du monde, mais avec le monde. Celle-ci accompagne, le « j’ai conscience » n’est pas seulement le « je pense », mais le « j’ai conscience » est obligatoirement le « je vis ». C’est ce que Nietzsche veut démontrer, pour que l’Homme ai réellement conscience, il doit s’intéresser au monde qui l’entoure. Elle doit toujours être en intention vers le monde. C’est alors l’idée du cogito pré-reflexif. Si il n’y a pas de conscience avant la réflexion, alors aucune réflexion n’est possible. C’est la que rentre en jeu la subjectivité transcendantale, 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3090 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Nietzsche: Critique de la superficialité de la conscience " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit