Nietzsche: Injustice et malfaiteurs

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Karl Marx, Le Capital, I867, livre I, 3e sec ... HUME: La doctrine d'une divinité suprême >>


Partager

Nietzsche: Injustice et malfaiteurs

Philosophie

Aperçu du corrigé : Nietzsche: Injustice et malfaiteurs



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	Nietzsche: Injustice et malfaiteurs
Zoom
Ce texte a pour objet la justice, et sa liaison avec l'individu. La justice définit l'action droite, elle est instituée dans le droit civil ou dans la morale et se fonde sur les critères du bien. La justice est donc normative et s'impose, au sein d'une société, comme règle obligatoire de conduite. Mais faut-il en conclure que l'on y obéit par pur devoir et obligation ? La justice est-elle contraignante pour l'homme ou bien s'y soumet-il naturellement ? C'est la question de la naturalité de la justice que Nietzsche examine dans ce passage, afin de voir s'il est naturel à l'homme d'être juste. L'enjeu de cette recherche est de trouver les fondements légitimes de la justice, car elle ne saurait se justifier que si elle est naturelle. Pour résoudre cette question, l'auteur va alors s'interroger sur les effets naturels des actions justes et injustes sur l'homme, afin de voir si son action dépend d'une cause naturelle ou d'une cause artificielle.

Nietzsche "Une injustice que l'on a faite à quelqu'un est beaucoup plus lourde à porter qu'une injustice que quelqu'un d'autre vous a faite (non pas précisément pour des raisons morales, il faut le remarquer); car, au fond, celui qui agit est toujours celui qui souffre, mais bien entendu seulement quand il est accessible aux remords ou bien à la certitude que, par son acte, il aura armé la société contre lui et il se sera lui-même isolé. C'est pourquoi, abstraction faite de tout ce que commandent la religion et la morale, on devrait, rien qu'à cause de son bonheur intérieur, donc pour ne pas perdre son bien-être, se garder de commettre une injustice plus encore que d'en subir une: car dans ce dernier cas, on a la consolation de la bonne conscience, de l'espoir de la vengeance, de la pitié et de l'approbation des hommes justes, et même de la société tout entière, laquelle craint les malfaiteurs."


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Nietzsche: Injustice et malfaiteurs	Corrigé de 1328 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Nietzsche: Injustice et malfaiteurs " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Nietzsche: Injustice et malfaiteurs

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit