NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< «L'art classique, estimait Paul Valéry, se re ... «Pour douer notre littérature d'une action ef ... >>


Partager

Nietzsche, qui fut grand lecteur des moralistes français, aimait, disait-il, leur loyauté. On évoque ainsi Montaigne, Pascal, La Rochefoucauld, La Bruyère, Vauvenargues, Joubert... A travers la diversité de leurs génies et de leurs tempéraments, on peut de fait connaître chez de tels écrivains des voies, et, pour ainsi dire, des méthodes qui les associent. Il y a chez tous un soin de pénétration, de définition à l'endroit des hommes et des m½urs. Sans pour autant méconnaître les éléments qui donnent à chacun son originalité, vous essaierez de distinguer ce qui naturellement assemble ces moralistes français. Note. Vous pouvez vous en tenir aux écrivains nommés plus haut ou à certains d'entre eux. Mais il vous est loisible, si vous le jugez bon, de considérer aussi des écrivains postérieurs, et même au-delà de l'époque où Nietzsche écrivait.

Echange

Aperçu du corrigé : Nietzsche, qui fut grand lecteur des moralistes français, aimait, disait-il, leur loyauté. On évoque ainsi Montaigne, Pascal, La Rochefoucauld, La Bruyère, Vauvenargues, Joubert... A travers la diversité de leurs génies et de leurs tempéraments, on peut de fait connaître chez de tels écrivains des voies, et, pour ainsi dire, des méthodes qui les associent. Il y a chez tous un soin de pénétration, de définition à l'endroit des hommes et des m½urs. Sans pour autant méconnaître les éléments qui donnent à chacun son originalité, vous essaierez de distinguer ce qui naturellement assemble ces moralistes français. Note. Vous pouvez vous en tenir aux écrivains nommés plus haut ou à certains d'entre eux. Mais il vous est loisible, si vous le jugez bon, de considérer aussi des écrivains postérieurs, et même au-delà de l'époque où Nietzsche écrivait.



Publié le : 2/3/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Nietzsche, qui fut grand lecteur des moralistes français, aimait, disait-il, leur loyauté. On évoque ainsi Montaigne, Pascal, La Rochefoucauld, La Bruyère, Vauvenargues, Joubert... A travers la diversité de leurs génies et de leurs tempéraments, on peut de fait connaître chez de tels écrivains des voies, et, pour ainsi dire, des méthodes qui les associent. Il y a chez tous un soin de pénétration, de définition à l'endroit des hommes et des m½urs. Sans pour autant méconnaître les éléments qui donnent à chacun son originalité, vous essaierez de distinguer ce qui naturellement assemble ces moralistes français. Note. Vous pouvez vous en tenir aux écrivains nommés plus haut ou à certains d'entre eux. Mais il vous est loisible, si vous le jugez bon, de considérer aussi des écrivains postérieurs, et même au-delà de l'époque où Nietzsche écrivait.
Zoom

Nietzsche, qui fut grand lecteur des moralistes français, aimait, disait-il, leur loyauté. On évoque ainsi Montaigne, Pascal, La Rochefoucauld, La Bruyère, Vauvenargues, Joubert... A travers la diversité de leurs génies et de leurs tempéraments, on peut de fait connaître chez de tels écrivains des voies, et, pour ainsi dire, des méthodes qui les associent. Il y a chez tous un soin de pénétration, de définition à l'endroit des hommes et des mœurs. Sans pour autant méconnaître les éléments qui donnent à chacun son originalité, vous essaierez de distinguer ce qui naturellement assemble ces moralistes français. Note. Vous pouvez vous en tenir aux écrivains nommés plus haut ou à certains d'entre eux. Mais il vous est loisible, si vous le jugez bon, de considérer aussi des écrivains postérieurs, et même au-delà de l'époque où Nietzsche écrivait.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 5 pages directement accessible

Le corrigé du sujet "Nietzsche, qui fut grand lecteur des moralistes français, aimait, disait-il, leur loyauté. On évoque ainsi Montaigne, Pascal, La Rochefoucauld, La Bruyère, Vauvenargues, Joubert... A travers la diversité de leurs génies et de leurs tempéraments, on peut de fait connaître chez de tels écrivains des voies, et, pour ainsi dire, des méthodes qui les associent. Il y a chez tous un soin de pénétration, de définition à l'endroit des hommes et des m½urs. Sans pour autant méconnaître les éléments qui donnent à chacun son originalité, vous essaierez de distinguer ce qui naturellement assemble ces moralistes français. Note. Vous pouvez vous en tenir aux écrivains nommés plus haut ou à certains d'entre eux. Mais il vous est loisible, si vous le jugez bon, de considérer aussi des écrivains postérieurs, et même au-delà de l'époque où Nietzsche écrivait." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit