LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme doit-il se proposer pour fin l'accept ... On a parlé de l' « athéisme poétique » du XVI ... >>


Partager

« Notre philosophe, écrit Diderot, ne se croit pas en exil dans ce monde; il ne croit point être en pays ennemi; il veut jouir en sage . économe des biens que la nature lui offre; il veut trouver du plaisir avec les autres; et pour en trouver il en faut faire; ainsi il cherche à convenir à ceux avec qui le hasard ou son choix le font vivre; et il trouve en même temps ce qui lui convient : c'est un honnête homme qui veut plaire et se rendre utile. » Estimez-vous que cette définition puisse s'appliquer à Voltaire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : « Notre philosophe, écrit Diderot, ne se croit pas en exil dans ce monde; il ne croit point être en pays ennemi; il veut jouir en sage . économe des biens que la nature lui offre; il veut trouver du plaisir avec les autres; et pour en trouver il en faut faire; ainsi il cherche à convenir à ceux avec qui le hasard ou son choix le font vivre; et il trouve en même temps ce qui lui convient : c'est un honnête homme qui veut plaire et se rendre utile. » Estimez-vous que cette définition puisse s'appliquer à Voltaire ?



Publié le : 18/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

« Notre philosophe, écrit Diderot, ne se croit pas en exil dans ce monde; il ne croit point être en pays ennemi; il veut jouir en sage . économe des biens que la nature lui offre; il veut trouver du plaisir avec les autres; et pour en trouver il en faut faire; ainsi il cherche à convenir à ceux avec qui le hasard ou son choix le font vivre; et il trouve en même temps ce qui lui convient : c'est un honnête homme qui veut plaire et se rendre utile. » Estimez-vous que cette définition puisse s'appliquer à Voltaire ?
Zoom

A l'idéal chevaleresque de la société féodale, à celui de l'humaniste de la Renaissance, de l'honnête homme des milieux mondains du XVIIe siècle, succède, au XVIIIe, l'idéal intellectuel, moral et social du philosophe dont Diderot définit avec précision les caractères dans un article de l'Encyclopédie: « Notre philosophe, écrit-il notamment, ne se croit pas en exil dans ce monde... C'est un honnête homme qui veut plaire et se rendre utile. « Ce passage, qui fait suite à la définition des qualités intellectuelles du philosophe, exprime-t-il autre chose qu'un idéal, où se révéleraient les tendances de Diderot? Malgré les retouches qu'appelle une personnalité aussi diverse, ne pourrait-on croire que c'est le portrait de Voltaire que Diderot a voulu tracer?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2791 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "« Notre philosophe, écrit Diderot, ne se croit pas en exil dans ce monde; il ne croit point être en pays ennemi; il veut jouir en sage . économe des biens que la nature lui offre; il veut trouver du plaisir avec les autres; et pour en trouver il en faut faire; ainsi il cherche à convenir à ceux avec qui le hasard ou son choix le font vivre; et il trouve en même temps ce qui lui convient : c'est un honnête homme qui veut plaire et se rendre utile. » Estimez-vous que cette définition puisse s'appliquer à Voltaire ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit