NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Notre vie nous appartient-elle ? N'y a t-il que l'homme qui ait une histoire ... >>


Partager

Nous est-il si facile de distinguer entre se croire libre et être effectivement libre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Nous est-il si facile de distinguer entre se croire libre et être effectivement libre ?



Publié le : 2/12/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Nous est-il si facile de distinguer entre se croire libre et être effectivement libre 	?
Zoom

La liberté est assez difficile à définir, notamment parce que le concept a eu de nombreuses acceptations tout au long de l'histoire et s'applique à des domaines très différents de la liberté de penser, à la liberté politique. Pourtant, chaque individu possède une expérience ou au moins un désir de liberté. Descartes désigne cette notion de « notion commune « car chaque homme la comprend et de « notion première « parce qu'elle est saisissable en elle-même, sans faire intervenir autre chose. La liberté semble être une donnée de la conscience. Les situations quotidiennes nous donnent effectivement la preuve que nous pouvons faire ce que nous voulons. Pourtant cette certitude n'est-elle pas une simple illusion, une simple croyance ? Comment pouvons nous savoir si ne nous sommes pas déterminés à agir ? La réflexion et la mise en question de la liberté ne nous éclaire-t-elle pas sur notre liberté ?



Ainsi, quand je crois en quelque chose, je ne sais pas qu'il s'agit d'une croyance. Dès lors, si la liberté n'est qu'une croyance crée par l'esprit humain, je ne peux pas savoir qu'elle est illusion. - L'absence de motivation d'un acte peut n'être qu'apparente. Ce n'est pas parce que l'on n'est pas conscient de ses propres motivations, parce que l'on ne veut pas les regarder en face que pour autant ces motivations n'existent pas et ne sont pas agissantes. - C'est ce que dit Spinoza. Pour lui, les hommes se croient libre parce qu' « ils ont conscience de leurs actions et sont ignorants des causes où ils sont déterminés. » (Ethique) et " l'Âme est déterminée à vouloir ceci ou cela par une cause qui est aussi déterminée par une autre." "Mais venons-en aux choses créées qui, toutes, sont déterminées à exister et à agir selon une manière précise et déterminée. Pour le comprendre clairement, prenons un exemple très simple. Une pierre reçoit d'une cause extérieure qui la pousse une certaine quantité de mouvement, par laquelle elle continuera nécessairement de se mouvoir après l'arrêt de l'impulsion externe.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1804 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Nous est-il si facile de distinguer entre se croire libre et être effectivement libre ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit