NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< A un ouvrier qui lui avait demandé : « Condui ... A QUOI RECONNAIT-ON LE STRUCTURALISME ? >>


Partager

« Nous savons aujourd'hui qu'il n'y a pas de modèle. L'importance de l'ancienne division des genres en est con-sidérablement diminuée. Qu'est-ce que le roman et qu'est-ce que le poème ? Nous sommes tentés par d'autres partitions. Et par exemple saisis de l'éclat des littératures orales, qui changent désormais l'ordre de l'écrit. Pour les poètes américains comme pour les chanteurs de reggae, pour les romanciers de la Caraibe comme pour les griots africains, la répétition, la redondance, la broderie, l'écart ne sont pas des « fautes ». C'est que l'aventure commence pour les lan¬gues hier méprisées, langues de l'oralité, langues dominées.

Littérature

Aperçu du corrigé : « Nous savons aujourd'hui qu'il n'y a pas de modèle. L'importance de l'ancienne division des genres en est con-sidérablement diminuée. Qu'est-ce que le roman et qu'est-ce que le poème ? Nous sommes tentés par d'autres partitions. Et par exemple saisis de l'éclat des littératures orales, qui changent désormais l'ordre de l'écrit. Pour les poètes américains comme pour les chanteurs de reggae, pour les romanciers de la Caraibe comme pour les griots africains, la répétition, la redondance, la broderie, l'écart ne sont pas des « fautes ». C'est que l'aventure commence pour les lan¬gues hier méprisées, langues de l'oralité, langues dominées.



Publié le : 10/2/2015 -Format: Document en format FLASH protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
« Nous savons aujourd'hui qu'il n'y a pas de modèle. L'importance de l'ancienne division des genres en est con-sidérablement diminuée. Qu'est-ce que le roman et qu'est-ce que le poème ? Nous sommes tentés par d'autres partitions. Et par exemple saisis de l'éclat des littératures orales, qui changent désormais l'ordre de l'écrit. Pour les poètes américains comme pour les chanteurs de reggae, pour les romanciers de la Caraibe comme pour les griots africains, la répétition, la redondance, la broderie, l'écart ne sont pas des « fautes ». C'est que l'aventure commence pour les lan¬gues hier méprisées, langues de l'oralité, langues dominées.
Zoom

Héritiers d'une littérature et d'une pensée classiques, il nous a longtemps semblé évident qu'il y eût des genres, poésie, roman, théâtre, et qu'à chacun d'eux correspon-dissent des formes et des moyens précis, tels que l'utili-sation des vers ou de la prose, la division en strophes, chapitres ou actes, la distinction entre le lyrisme et l'épo-pée, la comédie et la tragédie ou encore entre le roman d'amour et le roman policier. Ces catégories, outre qu'elles recouvraient à peu près la réalité de la produc¬tion artistique, avaient l'avantage de permettre aux spé¬cialistes un classement simple, qu'on pouvait aisément enseigner, et qui se voulait universel.

Or, on sait que cette façon de concevoir la littérature s'est progressivement installée en France à partir du XVIr siècle, avec l'étonnante complicité de certains auteurs probablement en quête de ces modèles dont Glissant nous dit qu'en réalité ils n'existent pas.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2831 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "« Nous savons aujourd'hui qu'il n'y a pas de modèle. L'importance de l'ancienne division des genres en est con-sidérablement diminuée. Qu'est-ce que le roman et qu'est-ce que le poème ? Nous sommes tentés par d'autres partitions. Et par exemple saisis de l'éclat des littératures orales, qui changent désormais l'ordre de l'écrit. Pour les poètes américains comme pour les chanteurs de reggae, pour les romanciers de la Caraibe comme pour les griots africains, la répétition, la redondance, la broderie, l'écart ne sont pas des « fautes ». C'est que l'aventure commence pour les lan¬gues hier méprisées, langues de l'oralité, langues dominées." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit