NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Nouveaux contes extraordinaires --Lâche et au ... Nouveaux contes extraordinaires Aussi loin qu ... >>


Partager

Nouveaux contes extraordinaires progrès de l'incendie.

Anthologie

Aperçu du corrigé : Nouveaux contes extraordinaires progrès de l'incendie.



Publié le : 11/4/2014 -Format: Document en format HTML protégé

Nouveaux contes extraordinaires
progrès de l'incendie.
Zoom

Nouveaux contes extraordinaires
progrès de l'incendie.
Il nous fallait fuir: mais dans quelle direction? Quoi qu'il en fût, il était impossible de rester à l'endroit où nous
nous trouvions. Un galop incessant pouvait seul nous arracher à l'invasion des flammes et à une mort
épouvantable.
Nos montures semblaient deviner l'imminence du danger. Elles regardaient en hennissant les colonnes de
fumée qui s'élevaient de toutes parts et tiraient sur la bride comme pour inviter leur maître à prendre un parti.
Aussi, à peine eûmes-nous lâché les brides que les animaux s'élancèrent avec toute la vitesse dont ils étaient
capables, comme s'ils eussent voulu devancer l'ouragan et laisser loin derrière eux le danger imminent. Ils
emportaient leurs cavaliers dans une course effrénée, précédant toutes les bêtes fauves, les bisons et les
chevaux mêlés les uns aux autres, harde innombrable dont la plaine était couverte aussi loin que la vue
pouvait s'étendre.
Les pauvres égarés s'efforçaient de modérer leurs montures; mais ils avaient beau leur parler et caresser de la
main leur fine encolure, l'animation de ces pauvres bêtes augmentait à chaque pas et leurs bonds devenaient
de plus en plus impétueux.
A la fin, d'épais nuages de fumée, chassés par l'ouragan et s'enroulant les uns sur les autres en tourbillons
épais et sinistres, vinrent se ranger au-dessus de nos têtes. L'obscurité augmentait comme lorsque la nuit
couvre la terre et qu'il n'y a pas d'étoiles au ciel.
Tout à coup une lueur rougeâtre perça les ténèbres. Willie et moi, nous nous retournâmes comme d'un
commun accord, et nous vîmes avec horreur les herbes prendre feu et projeter des flammes jusqu'à l'extrémité
de la prairie. Nous nous crûmes entourés d'une ceinture de feu.
L'éclat intermittent de ce foyer éclairait, d'un reflet ardent et menaçant à la fois, la foule des animaux affolés
de terreur et fuyant à perdre haleine.
Tout l'espace que Willie et moi nous avions laissé derrière nous paraissait animé; une trépidation semblable au
sourd grondement du tonnerre frappait nos oreilles.
Nos braves coursiers réussirent--grâce à des efforts incroyables--à se tenir à distance du feu; c'est à peine si
quelques-uns des hôtes les plus rapides du désert, cerfs, antilopes ou chevaux sauvages,...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Nouveaux contes extraordinaires progrès de l'incendie." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit