Ondine - Aloysius Bertrand, Gaspard de la Nuit.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pour un anniversaire - Paul Eluard Jean Anouilh, Antigone: CREON >>


Partager

Ondine - Aloysius Bertrand, Gaspard de la Nuit.

Littérature

Aperçu du corrigé : Ondine - Aloysius Bertrand, Gaspard de la Nuit.



Format: Document en format HTML protégé

Ondine - Aloysius Bertrand, Gaspard de la Nuit.
Zoom

SUJET
 
 Vous ferez de ce texte une explication sous forme de commentaire composé. Vous pourrez vous attacher à montrer l'originalité d'Aloysius Bertrand, en étudiant le personnage d'Ondine, le thème de Veau, les différentes  
 PLAN DÉTAILLÉ Introduction
 
 ■ Aloysius Bertrand, un ignoré.
 
 ■ Il illustre, avec Maurice de Guérin à l'époque romantique, une forme poétique encore très rare : le poème en prose.
 
 Baudelaire lui-même affirme primordiale l'influence de Gaspard de la Nuit (ou Fantaisie à la lumière de Rembrandt et de Callot) de A. Bertrand sur son œuvre personnelle : le Spleen de Paris.
  



I. « Ecoute ! Ecoute î C'est moi, c'est Ondine qui frôle de ces gouttes d'eau les losanges sonores de ta fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune ; et voici, en robe de moire, la dame châtelaine qui contemple à son balcon la belle nuit étoilée et le beau lac endormi.
 
 II. « Chaque flot est un ondin qui nage dans le courant, chaque courant est un sentier qui serpente vers mon palais, et mon palais est bâti fluide, au fond du lac, dans le triangle du feu, de la terre et de l'air.
 
 III. « Ecoute ! Ecoute ! Mon père bat l'eau coassante d'une branche d'aulne verte, et mes sœurs caressent de leurs bras d'écume les fraîches îles d'herbes, de nénuphars et de glaïeuls, ou se moquent du saule caduc et barbu qui pêche à la ligne ! «
 
 IV. Sa chanson murmurée, elle me supplie de recevoir son anneau à mon doigt pour être l'époux d'une Ondine, et de visiter avec elle son palais pour être le roi des lacs. V. Et comme je lui répondais que j'aimais une mortelle, boudeuse et dépitée, elle pleura quelques larmes, poussa un éclat de rire, et s'évanouit en giboulées qui ruisselèrent blanches le long de mes vitraux bleus.
 
 Aloysius Bertrand, Gaspard de la Nuit.
  




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Ondine - Aloysius Bertrand, Gaspard de la Nuit. Corrigé de 983 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Ondine - Aloysius Bertrand, Gaspard de la Nuit." a obtenu la note de : aucune note

Ondine - Aloysius Bertrand, Gaspard de la Nuit.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit