NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le Naturalisme Les grandes dates de la littérature au XIXe s ... >>


Partager

Les orateurs et écrivains politiques du XIXe siècle

Littérature

Aperçu du corrigé : Les orateurs et écrivains politiques du XIXe siècle



document rémunéré

Document transmis par : vleu47881


Format: Document en format HTML protégé

Les orateurs et écrivains politiques du XIXe siècle
Zoom


 
 La littérature politique aura été au XIXe siècle plus active que durable. A l'envisager dans l'ensemble, elle n'a connu un éclat réel que sous la monarchie de Juillet (1830-1848) et dans les quarante dernières années du XIXe siècle (1860-1900).
 
 Il semble qu'avec l'établissement du régime parlementaire, la littérature politique aurait dû acquérir une valeur exceptionnelle. Il n'en a pas été ainsi : outre qu'elle a connu de longues intermittences dues aux restrictions apportées sous certains gouvernements à la liberté de parole et de presse, l'absence d'une tradition établie, les nécessités de la vie politique obligeant les auteurs à employer tout de suite leurs arguments avant de leur avoir donné la forme littéraire parfaite, le vieillissement rapide des théories et des points de vue ont fait que de l'œuvre des orateurs ou des publicistes les plus réputés il reste peu de chose.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 833 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les orateurs et écrivains politiques du XIXe siècle" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit