NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< CHRONOLOGIE MONDIALE DE 1640 à 1789 - De Crom ... Dans quelle mesure les oeuvres de fiction son ... >>


Partager

L'origine de la seconde langue muette et les recherches sur les solutions concernées : la différence entre les caractères chinois et les signes alphabétiques ainsi que l'apprentissage de régression

Pédagogie

Aperçu du corrigé : L'origine de la seconde langue muette et les recherches sur les solutions concernées : la différence entre les caractères chinois et les signes alphabétiques ainsi que l'apprentissage de régression



document rémunéré

Document transmis par : Cannelier711


Publié le : 12/1/2012 -Format: Document en format HTML protégé

L'origine de la seconde langue muette et les recherches sur les solutions concernées : la différence entre les caractères chinois et les signes alphabétiques ainsi que l'apprentissage de régression
Zoom

Sans aucun doute, les Chinois attachent une grande importance à l'apprentissage de l'anglais, même à d'autres langues étrangères. A l'âge de 6 ans ou beaucoup plus tôt, les enfants chinois commencent à apprendre une seconde langue, sur laquelle la performance influence directement leur diplôme voire leur future carrière. Par conséquent, on voit s'établir de divers centres de langue et apparaître toutes sortes de façons pour conquérir ce blockhaus. Malgré ces efforts, il convient de prime d'opérer un constat : la plupart des Chinois sont forts plutôt en écriture de la seconde langue qu'en pratique orale. On déplore le mauvais résultat comme la seconde langue muette. Pourquoi ? Ici, nous allons étudier l'origine de ce phénomène en analysant le mode de pensée des Chinois et des gens occidentaux à travers la comparaison entre les caractères chinois et les signes alphabétiques soit les lettres. Après, nous essayons de donner des conseils suggestifs sur l'apprentissage de la langue étrangère. Comment les Chinois peuvent-ilsparlercouramment d'autres langues?

 

Partie I  L'état actuel de l'apprentissage de la langue étrangère des Chinois

     Evidemment, d'une part les étudiants chinois mettent beaucoup de temps aux études d' une seconde langue, surtout l'anglais. D'autre part on compte de nombreux professeurs et de divers manuels, qui aident les premiers à mieux apprendre. Tous ces deux côtés accordent une grande attention à l'apprentissage de la langue étrangère. Pourtant, le fruit de ce labourage dur est loin d'être encourageant. 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1791 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'origine de la seconde langue muette et les recherches sur les solutions concernées : la différence entre les caractères chinois et les signes alphabétiques ainsi que l'apprentissage de régression" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit