orwell

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< sdsdgsdgfs Vivre sans passion est-il souhaitable ? >>


Partager

orwell

Echange

Aperçu du corrigé : orwell



Document transmis par : choumo


Publié le : 22/1/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
orwell
Zoom

Pierre                                           Français                                    dimanche 24 décembre 2006
Carlat
611

                                                    1984-George Orwell

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        Alors que le héros, Winston Smith, vit sous un régime totalitaire imposé par le Parti de Big Brother, il commence à rédiger un journal intime. Cet acte est très dangereux car penser autrement que le Parti est fortement répréhensible par la Police de la Pensée. Cette dernière surveille ses sujets par des télécrans qui les épient en permanence tout comme se trouve un portrait géant de Big Brother à chaque coin de rue. Tout acte inhabituel pour un membre du Parti intérieur ou extérieur est donc appelé crime par la pensée. Suite a ce crime, les fautifs sont enfermés dans le Ministère de l\'Amour puis envoyés dans des camps de travail forcé ou simplement supprimés. Le Parti qui compte non seulement contrôler les pensées des habitants de son Super-Etat, compte également démontrer que le Parti a toujours raison, c\'est ainsi qu\'il falsifie le passé quand bon lui semble pour qu\'on n\'ai aucune preuve que le parti mente à ses sujets, et on ne peut donc pas se révolter contre le parti n\'ayant aucune preuve autre que la pensée, qui est elle-même amenée à penser ce que lui dicte le Parti. Le Parti supprime donc tous les individus gênants et supprime également toute trace de leur existence. Le but du Parti est de maintenir les trois classes sociales tels quelles le sont actuellement : la classe supérieure qui a le pouvoir, la classe moyenne qui est amené à prendre la place de la classe supérieure en révoltants la classe inférieure appelée le prolétariat qui d\'après leur étude semble être amenée à toujours rester la classe opprimée.

 

Winston Smith comprendra ceci petit à petit. Grâce à sa mémoire surtout, Winston se rappela que le passé n\'a pas toujours été comme le prétend le Parti et grâce à son travail qui consiste à le falsifier. Il écrit également son journal car il pense qu\'un homme qu\'il côtoie au travail nommé O\'Brien pourrait bien être de ceux qui comme lui, sont contre le Parti est appartienne à un groupe appelé la Fraternité dirigée par un certain Goldstein, celui contre lequel le Parti appelle à dévouer sa haine. Cette haine permet de tuer toute forme d\'amour chez les gens en utilisant la peur comme système comme système pour les rendre fidèles au Parti. Winston rencontrera également Julia, une femme avec qui il aura une liaison secrète et dont l\'amour qu\'il portera pour elle lui permettra un peu plus de comprendre le fonctionnement du Parti. Il pris des risques en louant une chambre à un prolétaire pour leurs rendez-vous amoureux et en contactant  ce fameux O\'Brien qui comme il le pensait put lui obtenir un exemplaire du livre de Goldstein et lui dire que la Fraternité existait.

 

        Malheureusement pour notre héros, il se révéla que le propriétaire de la chambre fut un espion de la police de la pensée et qu\'il possédait un télécran caché dans la chambre. Ainsi les deux amoureux furent arrêtés pour crime par la pensée et séparés dans les prisons du Ministère de l\'Amour qui se révéla être le lieu de toutes les tortures du Parti envers les criminels, O\'Brien se révéla également espion de la police de la pensée, et fut l\'homme qui tortura Smith. C\'est comme cela que le corps puis l\'esprit de Winston Smith perdirent toute force et toute conviction et qu\'après des mois de torture physique et morale, Winston devint un parfait admirateur de Big Brother. Son esprit était vidé de tout sentiment contre le Parti et emplit de bons sentiments envers Big Brother. L\'objectif de O\'Brien était alors atteint et c\'est à ce moment qu\'il décida de  tuer le héros.

 

Analyse

Dans son roman contre utopique 1984, George Orwell envoie une critique lourde aux systèmes totalitaires d\'extrême gauche. En effet lorsque son héros Winston Smith lit et récite une partie du livre de Goldstein, on peut penser que Orwell lui même approuve cette façon de penser et met en garde les lecteurs du livre contre tout système autoritaire. En effet, il nous explique par ses exemples du nazisme et du communisme russe que a force de mettre au pouvoir des régimes totalitaire, ces derniers réussiront à atteindre leur but ultime : ne plus permettre aux classes inférieures et moyennes de renverser le régime et cet ordre des classes. Orwell montre ce que peuvent donner l\'intelligence et le pouvoir entre les mains de l\'homme : un système ou règnerait la peur et l\'ignorance tandis que les plus faibles, bien qu\'ayant le pouvoir de renverser l\'ordre des choses et de se révolter, ne le feraient jamais. Il exprime ici une grave inquiétude des hommes de son temps, qui accèderait au pouvoir en promettant une cause juste : la disparition des classes sociales, mais ne l\'appliqueraient jamais.(Orwell était un homme de gauche du mouvement socialiste). Il semble également se demander quelle place aura l\'amour dans le futur. Il essaye de sauver ce dernier avant qu\'il ne soit lui même impuissant, alors qu\'il est connu pour être plus fort que tout. En somme, 1984 semble être un appel à la raison, et une mise en garde de l\'avidité de l\'homme et de son égoïsme lorsqu\' il se trouve qu\'il a du pouvoir.

 

 

        Le roman 1984 est une contre utopie car Orwell critique ici le genre utopique en son sein. En effet, le rêve de certains de supprimer toute classe sociale semble inconcevable puisque l\'Homme est avide de pouvoir est que celui qui jouit de ce pouvoir ne veut pas le perdre-la classe supérieure- et celui qui ne jouit pas de ce pouvoir veut y accéder-la classe moyenne- en soulevant avec lui la classe inférieure. Orwell pense que cette utopie est impossible bien qu\'elle soit juste. Mais Orwell n\'écrit pas noir sur blanc ce qu\'il pense dans ce livre puisque son héros arrête sa lecture quand celle-ci semble arriver au point crucial, peut être au point de vue de l\'auteur lui-même présente dans le livre de Goldstein. Orwell semble tout de même refuser le communautarisme puisque pour lui, cela n\'est pas possible.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


1984
 est paru un an avant la mort d’Orwell. On ne peut parler de ce roman sans évoquer le cheminement qui a amené Orwell à l’écrire.

Les six années qu’il passe dans un internat, de huit à treize ans, marquent le jeune Eric Blair (son vrai nom) pour le restant de ses jours. Il demeurera profondément anarchiste, et éternellement méfiant envers toute autorité.
En 1922, il s’engage dans la police coloniale britannique en Birmanie. Sur cette expérience, il écrit deux livres : Comment j’ai tué un éléphant, et Une histoire birmane, dans lesquels il fustige le système colonial britannique : « Mais, mon cher docteur, comment pouvez-vous imaginer que nous sommes dans ce pays dans un tout autre but que celui de le piller ? C’est pourtant simple. Le fonctionnaire maintient le Birman à terre pendant que l’homme d’affaires lui fait les poches » (Une histoire birmane).
Transmis à ceux qui ont fait voter une loi reconnaissant les effets bénéfiques de la colonisation.
En 1936, il s’engage sur le front espagnol auprès des miliciens du POUM (Parti Ouvrier d’Unification Marxiste) pour défendre la République. Les communistes ayant trahi leurs alliés, Orwell, grièvement blessé à la gorge par une balle franquiste, est traqué dans sa fuite par les tueurs staliniens chargés de réduire au silence les combattants revenus du front.
Confronté de la manière la plus brutale qui soit à la nature totalitaire du communisme, il devient socialiste, et le restera jusqu’à sa mort en 1950, à quarante-sept ans.
Désormais, il combattra publiquement l’URSS. A ce sujet, une polémique entretenue depuis plusieurs ann&eacut...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "orwell" a obtenu la note de : aucune note

orwell

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit