NoCopy.net

Est-il paradoxal de croire en la science?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'obéissance n'exclut-elle nécessairement la ... Une croyance est-elle toujours religieuse? >>


Partager

Est-il paradoxal de croire en la science?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-il paradoxal de croire en la science?



Publié le : 22/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Est-il paradoxal de croire en la science?
Zoom

Le libellé du sujet est paradoxal : on voit bien comment la science peut critiquer la vision religieuse du monde, mais comment peut-elle devenir une nouvelle forme de religion ? Il importe de bien prêter attention aux termes choisis : que signifie exactement « croire en la science « ? Quelle est la nuance entre « croire en la science « et « pratiquer une science « ? On ne peut par ailleurs saisir toute la portée du sujet si l'on ne voit pas qu'il se réfère quasi explicitement au mouvement du positivisme et du scientisme.



I. Une croyance athée

* Le savoir s'oppose à la superstition.Croire en la science, c'est d'abord croire en la rationalité, en la force universelle des démonstrations et des preuves rationnelles. Or les religions comportent la plupart du temps des éléments irrationnels et une référence au surnaturel (par exemple, les miracles) que le rationaliste désigne souvent comme de la superstition. La science peut-elle être un objet de superstition?

* Contre la peur de l'au-delà.Dans le De natura rerum, Lucrèce fait l'éloge de son maître Épicure dont la théorie atomiste propose une explication de l'univers qui rend superflue la représentation de l'au-delà et du Jugement dernier, qui sont à l'origine de la peur de la mort. Une des premières cause d'angoisse chez les humains est, selon Epicure, l'inquiétude religieuse et la superstition. Bien des hommes vivent dans la crainte des dieux. Ils ont peur que leur conduite, leurs désirs ne plaisent pas aux dieux, que ceux-ci jugent leurs actes immoraux ou offensants envers leurs lois et ne se décident à punir sévèrement les pauvres fauteurs, en les écrasant de malheur dès cette vie ou en les châtiant après cette vie.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Est-il paradoxal de croire en la science?	Corrigé de 3097 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Est-il paradoxal de croire en la science? " a obtenu la note de :

5.4 / 10

Est-il paradoxal de croire en la science?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit