LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Si etre ou ne pas etre telle est la question ... Si la perfection n'est pas de ce monde, à qu ... >>


Partager

Si la passion est involontaire, y a-t-il un sens a vouloir la maîtriser ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Si la passion est involontaire, y a-t-il un sens a vouloir la maîtriser ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Si la passion est involontaire, y a-t-il un sens a vouloir la maîtriser 	?
Zoom

 

  • a) A première vue, et par définition, l'involontaire est ce qui échappe au contrôle de la volonté ; vouloir maîtriser ce qui échappe au vouloir paraît évidemment contradictoire ou insensé (contraire au sens commun, à la raison et à son principe de cohérence). Si donc la passion est involontaire, il semble impossible de vouloir la maîtriser.
  •  b) Toutefois, n'y a-t-il pas de l'involontaire dont je puisse me rendre maître ? Je n'ai, par exemple, pas décidé d'avoir faim ; n'ai-je pas le pouvoir de résister à ce besoin ? N'y a-t-il pas des hommes qui ont choisi d'y résister toujours (grève de la faim) ?
  •  c) C'est pourquoi la question se pose de savoir s'il y a un sens à vouloir maîtriser la passion, même si elle est involontaire.


  • a) «Si la passion est involontaire...«

 Cette formulation limite l'interrogation. Il faut accepter de se placer dans ce cadre. Mais rien ne contraint de l'accepter sans réserve. Il faudra donc commencer par réfléchir à l'intérieur de cette problématique, puis s'interroger sur sa pertinence.
 

  •  b) «Vouloir maîtriser«

 Vouloir maîtriser la passion présuppose qu'un sujet, devenu l'esclave d'une passion, entreprend de renverser cette situation, de soumettre sa passion à sa volonté consciente ou, du moins, de s'en libérer (et c'est déjà la dominer). Quoi qu'il en soit, la passion est posée non seulement comme quelque chose d'involontaire, Quelque chose qui échappe au contrôle de la volonté, mais comme ce qui pourrait maîtriser, contrôler la volonté du sujet. On est ainsi placé dans une perspective traditionnelle qui interprète la passion en termes de passivité : l'être passionné subit, quand il pourrait et/ou devrait commander.
 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1763 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Si la passion est involontaire, y a-t-il un sens a vouloir la maîtriser ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit