Les passions sont-elles aveugles ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les passions sont elles un obstacle a la con ... Les passions sont-elles excusables ? >>


Partager

Les passions sont-elles aveugles ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les passions sont-elles aveugles ?



Publié le : 14/11/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Les passions sont-elles aveugles 	?
Zoom

Il y a d’abord une équivocité du terme « passion «. Elle désigne en premier lieu les phénomènes passifs de l’âme. Un sujet est en ce sens affecté par quelque chose.  La passion a aussi un caractère actif et constitue une des forces vives du comportement humain. En ce sens la passion envahit tout le sujet. Et cette envahissement caractérise en l’homme le fait d’être aveuglé par ce qui le fait se mouvoir de telle ou telle manière. Et ce qui détermine le caractère aveugle d’une passion, c’est que le sujet peut tout à fait rechercher quelque chose sans avoir d’objet réel. Ainsi, le sujet a une idée abstraite de ce qu’il veut, mais il n’a pas l’objet concret censé satisfaire sa passion. L’homme peut-il déterminer l’origine de ses passions et des mouvements qu’elle entraîne, ou bien restera-t-il toujours ignorant des affects qui conduisent ses actions ?   



La vérité de la passion est donc la transcendance de sa fin, une fin inconnue et infinie. L'homme s'imagine « qu'il consacre tous ses efforts et tous ses sacrifices à son plaisir personnel, alors que tout cela n'a lieu que pour conserver le type normal de l'espèce « (Schopenhauer, Métaphysique de l'amour). Pour Schopenhauer, les passions sont aveugles et nous aveugles.  

III. Passion, volonté et responsabilité       

a. La passion caractérise une forte dépendance en l'homme. Ce dernier est le plus souvent ignorant de ce qui l'affecte, c'est-à-dire de son objet et des fins que ça implique. La passion diffère du désir puisqu'elle est constante et ardente, ce qui empêche le sujet d'en être maître, et de s'en débarrasser volontairement. Dès lors la passion peut mener le sujet à une sorte de délire ou d'ensorcellement. Et c'est bien ce que nous fait comprendre St Augustin lorsqu'il alla à Carthage, et qu'il recherchait un objet à cette passion qui le dévorait, l'amour : « Je n'aimais pas encore mais j'aimais l'amour [...]. Aimant l'amour, je cherchais un objet à mon amour « (Les confessions, III, 1).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Les passions sont-elles aveugles 	? Corrigé de 2309 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Les passions sont-elles aveugles ?" a obtenu la note de : aucune note

Les passions sont-elles aveugles ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit