NoCopy.net

Les passions font-elles notre malheur ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les passions et la raison chez Pascal. ? Les passions font-elles vivre ou mourir ? >>


Partager

Les passions font-elles notre malheur ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les passions font-elles notre malheur ?



Publié le : 11/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Les passions font-elles notre malheur 	?
Zoom

 

Introduction :

La représentation commune du bonheur est celle de la passion. On rêve d’un amour « passionnel «, d’une carrière « passionnante «. Mais que valent réellement les passions ? Ces représentations faciles du bonheur ressemblent elles à la réalité ?

Elles semblent plutôt ressembler aux illusions qui accompagnent toujours les passions. La représentation idyllique des passions nous les présente comme des valeurs sûres, mais dans la réalité, les passions tournent court, une passion prend rapidement la place d’une autre. Elles ont l’art de faire notre malheur en nous décevant.

Cependant, on ne peut pas nier que certaines passions ont la capacité d’unifier notre vie et de la rendre intéressante. Dans ce sens la passion peut nous procurer le bonheur. Mais quelle différence y a-t-il entre ces passions qui font notre bonheur et les passions qui font notre malheur ?

Problématique :

Les passions divisent l’être humain et font son malheur, cependant le bonheur n’exclut pas la passion.

 



Ils conseillent donc de se défaire de toute passion, qui sont toujours génératrices de troubles. Elles naissent d'un désire illusoire que la réalité ne pourra jamais satisfaire. Le bonheur se gagne donc contre les passions. 2)    Les stoïciens distinguent ce qui dépend de nous et ce qui ne dépend pas de nous. Le bonheur consiste à agir utilement sur ce qui dépend de nous et à accepter ce qui ne dépend pas de nous. Les passions dépendent de nous car nous pouvons avoir une action sur elles, nous pouvons les réprimer, et ainsi échapper aux malheurs qui y sont associés.     III : Une passion heureuse.     1)    Etre actif dans sa passion. Il faut distinguer la passion elle-même qui n'est pas un destin tragique pour l'individu, de l'individu passionné qui se perd dans sa passion. On peut être actif sur sa passion sans la supprimer, cela consiste à la contenir dans les bornes du raisonnable.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Les passions font-elles notre malheur 	? Corrigé de 1740 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Les passions font-elles notre malheur ?" a obtenu la note de : aucune note

Les passions font-elles notre malheur ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit