LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les passions font-elles vivre ou mourir ? Les passions nous éloignent-elles de la véri ... >>


Partager

Les passions nous éloignent-elles de la réalité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les passions nous éloignent-elles de la réalité ?



Publié le : 13/11/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Les passions nous éloignent-elles de la réalité 	?
Zoom

Les passions ont souvent été tenues pour négative. L’étymologie du terme renvoie à une sorte de passivité. Le mot vient du latin patior qui signifie pâtir, souffrir. Les passions semblent donc s’imposer à nous de manière involontaire. Elles sont une affection durable de la conscience dont l’origine pour la plupart des philosophes se trouvent dans le corps. Elles sont donc rattachées au sensible, même à la bestialité et empêchent l’homme de se servir de sa raison. La vérité est l’adéquation entre l’intelligence qui conçoit et la réalité. Elle se caractérise par sa permanence et son universalité. La vérité semble être la tâche de la raison par opposition au corps.  Pourtant sans passion, la recherche de la vérité est-elle possible ? La raison ne peut-elle pas discipliner les passions pour s’en servir ?



La passion, affirme Alquié, est recherche d'éternité. Sans doute ignore-t-elle la temporalité telle qu'elle nous est ordinairement imposée, mais elle est aussi esquisse d'une autre existence ou d'un futur possible. Si la pensée d'un Nietzsche, par-delà sa dénonciation du nihilisme ambiant, accède à sa dimension prophétique par l'annonce du surhomme, n'est-ce pas parce que Nietzsche est «passionné « plus qu'aucun autre par la vie et que la modernité telle qu'elle se présente à lui est décevante?  La passion, parce qu'elle est exaltation, détruit la grisaille. Sans doute choisit-elle un but au-delà du réel donné, mais ce faisant, elle nous fait l'offrande d'un réel transfiguré, à la lumière duquel c'est la réalité même qui change d'aspect. SECONDE CORRECTION Les passions ont souvent été tenues pour négative. L'étymologie du terme renvoie à une sorte de passivité. Le mot vient du latin patior qui signifie pâtir, souffrir. Les passions semblent donc s'imposer à nous de manière involontaire. Elles sont une affection durable de la conscience dont l'origine pour la plupart des philosophes se trouvent dans le corps.


  • I) La passion nous éloigne de la réalité.

a) La passion déforme la réalité.
b) La passion ne tient pas compte de la réalité.
c) La passion nous isole.

  • II) La passion ne nous éloigne pas de la réalité.

a) Passion et vitalité.
b) Etre passionné, c'est être soi.
c) La passion gouverne le monde.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5337 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Les passions nous éloignent-elles de la réalité ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit