NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les passions nous éloignent-elles de la réal ... Les passions nous empêchent-elles de faire n ... >>


Partager

Les passions nous éloignent-elles de la vérité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les passions nous éloignent-elles de la vérité ?



Publié le : 13/11/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Les passions nous éloignent-elles de la vérité  	?
Zoom

Les passions ont souvent été tenues pour négative. L’étymologie du terme renvoie à une sorte de passivité. Le mot vient du latin patior qui signifie pâtir, souffrir. Les passions semblent donc s’imposer à nous de manière involontaire. Elles sont une affection durable de la conscience dont l’origine pour la plupart des philosophes se trouvent dans le corps. Elles sont donc rattachées au sensible, même à la bestialité et empêchent l’homme de se servir de sa raison. La vérité est l’adéquation entre l’intelligence qui conçoit et la réalité. Elle se caractérise par sa permanence et son universalité. La vérité semble être la tâche de la raison par opposition au corps.  Pourtant sans passion, la recherche de la vérité est-elle possible ? La raison ne peut-elle pas discipliner les passions pour s’en servir ?



. ». Indépendamment de toute considération éthique, l'auteur établit la nécessité des passions en tant que moteur de l'action.   « Dans l'histoire universelle nous avons affaire à l'Idée telle qu'elle se manifeste dans l'élément de la volonté et de la liberté humaines. Ici la volonté est la base abstraite de la liberté, mais le produit qui en résulte forme l'existence éthique du peuple. Le premier principe est constitué par les passions humaines. Les deux ensemble forment la trame et le fil de l'histoire universelle. L'Idée en tant que telle est la réalité ; les passions sont le bras avec lequel elle gouverne [...] Ici ou là, les hommes défendent leurs buts particuliers contre le droit général ; ils agissent librement. Mais ce qui constitue le fondement général, l'élément substantiel, le droit n'en est pas troublé. Il en va de même pour l'ordre du monde.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4061 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Les passions nous éloignent-elles de la vérité ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit