LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Vous direz ce que signifie ce mot de Paul Val ... Dans son petit livre intitulé Pour un garçon ... >>


Partager

Paul Valéry écrivait en 1936 : « Le loisir intérieur, qui est autre chose que le loisir chronométrique, se perd. Nous perdons cette paix essentielle des profondeurs de l'être, cette absence sans prix pendant laquelle les éléments les plus délicats de la vie se rafraîchissent et se réconfortent, pendant laquelle l'être, en quelque sorte, se lave du passé et du futur, de la conscience présente, des obligations suspendues et des attaques embusquées... Point de souci, point de lendemain, point de pression intérieure ; mais une sorte de repos dans l'absence, une vacance bienfait santé, qui rend l'esprit à sa liberté propre. Il ne s'occupe alors que de soi-même. » Précisez cette notion de « loisir intérieur » par comparaison avec d'autres formes de loisir et dites si vous en ressentez personnellement le besoin.

Littérature

Aperçu du corrigé : Paul Valéry écrivait en 1936 : « Le loisir intérieur, qui est autre chose que le loisir chronométrique, se perd. Nous perdons cette paix essentielle des profondeurs de l'être, cette absence sans prix pendant laquelle les éléments les plus délicats de la vie se rafraîchissent et se réconfortent, pendant laquelle l'être, en quelque sorte, se lave du passé et du futur, de la conscience présente, des obligations suspendues et des attaques embusquées... Point de souci, point de lendemain, point de pression intérieure ; mais une sorte de repos dans l'absence, une vacance bienfait santé, qui rend l'esprit à sa liberté propre. Il ne s'occupe alors que de soi-même. » Précisez cette notion de « loisir intérieur » par comparaison avec d'autres formes de loisir et dites si vous en ressentez personnellement le besoin.



document rémunéré

Document transmis par : Marielle49550


Publié le : 3/3/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Paul Valéry écrivait en 1936 : « Le loisir intérieur, qui est autre chose que le loisir chronométrique, se perd. Nous perdons cette paix essentielle des profondeurs de l'être, cette absence sans prix pendant laquelle les éléments les plus délicats de la vie se rafraîchissent et se réconfortent, pendant laquelle l'être, en quelque sorte, se lave du passé et du futur, de la conscience présente, des obligations suspendues et des attaques embusquées... Point de souci, point de lendemain, point de pression intérieure ; mais une sorte de repos dans l'absence, une vacance bienfait santé, qui rend l'esprit à sa liberté propre. Il ne s'occupe alors que de soi-même. » Précisez cette notion de « loisir intérieur » par comparaison avec d'autres formes de loisir et dites si vous en ressentez personnellement le besoin.
Zoom


 
 Le sujet porte sur une forme particulière de loisir, le loisir intérieur que Valéry oppose au loisir chronométrique, c'est-à-dire .à celui qui se définit d'après le temps pendant lequel, ne travaillant pas, on peut se livrer à d'agréables occupations« (qu'on vous invite d'ailleurs à préciser pour les comparer au loisir intérieur). On vous demande si vous ressentez personnellement le besoin de ce loisir intérieur. Encore faut-il analyser ce que Valéry entend par cette notion. Relevons les mots-clés : 1 Absence (deux fois), vacance bienfaisante : il s'agit donc de se retirer de quelque chose, d'échapper ailleurs.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1668 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Paul Valéry écrivait en 1936 : « Le loisir intérieur, qui est autre chose que le loisir chronométrique, se perd. Nous perdons cette paix essentielle des profondeurs de l'être, cette absence sans prix pendant laquelle les éléments les plus délicats de la vie se rafraîchissent et se réconfortent, pendant laquelle l'être, en quelque sorte, se lave du passé et du futur, de la conscience présente, des obligations suspendues et des attaques embusquées... Point de souci, point de lendemain, point de pression intérieure ; mais une sorte de repos dans l'absence, une vacance bienfait santé, qui rend l'esprit à sa liberté propre. Il ne s'occupe alors que de soi-même. » Précisez cette notion de « loisir intérieur » par comparaison avec d'autres formes de loisir et dites si vous en ressentez personnellement le besoin." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit