LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La peur de l'enfer, deuxième remède d'Épicur ... Ne désirons nous rien d'autre que ce dont no ... >>


Partager

La pensée de la mort a-t-elle un objet?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La pensée de la mort a-t-elle un objet?



Publié le : 8/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La pensée de la mort  a-t-elle un objet?
Zoom

Problématique :   La mort est l'inconnu, la pensée s'y porte au-delà de tout objet, cependant, la pensée de la mort rebondit sur notre propre existence comme son destin et peut être qu'à travers la mort c'est notre vie que nous prenons comme objet.  



I : Une pensée positive de la mort est possible.  

1)      La mort s'observe objectivement comme la décomposition d'un corps organique. La pensée de la mort a donc un objet empirique : ce passage de la cohésion de l'organisme vivant à sa dissolution.

2)      Une réflexion biologique sur la mort s'est développée. Il y a les théoriciens de la mort utile : mourir selon eux, c'est favoriser la transmission de ses gênes. La mort est utile à la vie de l'espèce, la pensée nous permet de nous porter au-delà de nos angoisses et d'appréhender froidement la mort comme faisant partie d'un ordre naturel.


  • A. La pensée de la mort ne possède pas d'objet.

 En effet, penser la mort, c'est penser un rien. Quand nous réfléchissons sur la mort, il n'y a pas de contenu immanent à notre réflexion (cf. Epicure et Lucrèce : la mort est, dans ces doctrines, la mort de la mort).
 Seule la pensée de la vie posséderait un contenu.

  •  B. La pensée de la mort porte sur un contenu réel.

 Penser la mort : une opération fondamentale, ayant un contenu, un noyau plus riches que la vie (mort = finitude de la vie).

  •  C. Synthèse. La pensée de la mort et celle de la vie sont liées.

 Pensée de la mort et de la vie sont en unité et possèdent un contenu qui ne prend de sens qu'à travers ce lien. Toute visée réflexive de la vie enveloppe la mort et réciproquement.
 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1801 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La pensée de la mort a-t-elle un objet? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit