NoCopy.net

Penser requiert-il un corps ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le scepticisme est-il contraire à la nature ... Toute percption est-elle perception d'une fo ... >>


Partager

Penser requiert-il un corps ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Penser requiert-il un corps ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

	Penser requiert-il un corps  ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Penser requiert-il un corps ?




Au niveau personnel, nous éprouvons à chaque instant la dépendance de notre conscience par rapport au corps. Les états physiques de bonne santé et de maladie, de repos ou de fatigue, de veille ou de sommeil induisent des états psychiques évidemment contrastés, qui influence notre faculté de pensée. Ex : la pensée peut être « ralentie » ou altérée en fonction des diverses affections que peut recevoir le corps : la fatigue physique, l?emprise de l?alcool ou d?autres drogues, la maladie, etc. Cette influence du corps sur la pensée montre le lien de dépendance entre la pensée et le corps, dont elle ne peut se départir. Le corps est nécessaire à la pensée, mais peut aussi la fragiliser s?il est défaillant. - Merleau-Ponty explique qu?on ne peut pas sortir de notre corps, et que par conséquent, notre pensée est une pensée du corps. Il est vain selon lui de distinguer le corps et l?esprit, car les deux sont indissolublement liés dans leur rapport au monde. Le corps de l?homme est toujours déjà là, et par conséquent toute expérience sensible ou intellectuelle qu?il aura sera toujours subjective, en tant qu?expérience intérieure à un corps. Penser, c?est donc penser à travers un corps. Le corps n?est pas seulement un instrument pour la pensée, il en est aussi un récepteur.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Penser requiert-il un corps  ? Corrigé de 2754 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Penser requiert-il un corps ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Penser requiert-il un corps ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit