LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pouvons-nous ne pas croire au progrès ? Pouvons-nous ne pas croire au progrès ? >>


Partager

Que pensez-vous de cette expression courante : on arrête pas le progrès"?"

Philosophie

Aperçu du corrigé : Que pensez-vous de cette expression courante : on arrête pas le progrès"?"



Publié le : 28/8/2005 -Format: Document en format HTML protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

	Que pensez-vous de cette expression courante : on arrête pas le progrès
Zoom

Le progrès n'est pas considéré ici comme un processus aveugle, il ne réalise l'union des savoirs et des libertés que sur la base de la constitution républicaine et de l'instruction publique. ® Le développement graduel de l'humanité, en tant qu'essor de ses facultés les plus éminentes, associant, quoique de façon non mécanique, améliorations pratiques et perfectionnement moral. Le progrès, pris en ce sens, n'est pas perfectibilité indéfinie, mais déploiement d'un ordre inscrit dans la nature des choses. ® La marche de l'esprit universel, non en tant que progression à l'infini, indéterminée, mais en tant que conquête progressive par l'esprit du savoir absolu de lui-même. Hegel, La Raison dans l'histoire.     ·        Angle d'analyse :   -          Il s'agit bien ici d'analyser une formule, une sorte d'adage même, courante : « on arrête pas le progrès «. Il faut d'abord s'interroger sur les différents contextes dans lesquels on emploie une telle expression. En effet, il faut d'emblée souligner le fait qu'elle peut être tout autant positive que négative. L'étonnement d'un progrès technique qui ne semble pas pouvoir s'arrêter nous pousse à nous exclamer « on arrête pas le progrès «.A l'inverse, celle-ci s'emploie aussi de façon négative, ironique, pour exprimer le sentiment d'un mouvement qu'on ne peut arrêter et qui emmène tout droit l'humanité à sa perte.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1915 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Que pensez-vous de cette expression courante : on arrête pas le progrès"?" " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit