NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dans son Autobiographie (trad., p. 256), l'é ... SOCIOLOGIE ET HISTOIRE. >>


Partager

Que pensez-vous de cette expression : « sciences morales » ? Existe-t-il des sciences morales ? et diffèrent-elles des sciences expérimentales ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Que pensez-vous de cette expression : « sciences morales » ? Existe-t-il des sciences morales ? et diffèrent-elles des sciences expérimentales ?



Publié le : 22/6/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	Que pensez-vous de cette expression : « sciences morales » ? Existe-t-il des sciences morales ? et diffèrent-elles des sciences expérimentales	?
Zoom

Que pensez-vous de cette express

Préambule. — Ce qu'on entend ordinairement par « sciences morales « : celles qui étudient dans l'homme l'être mental : pensant, sentant, voulant.
— En lui-même : psychologie et annexes : logique, morale, esthétique.
— En relation avec ses semblables : sociologie, droit civil, politique, philologie, etc.
— Dans son évolution et son activité a travers les âges : histoire. Ces différents ordres de connaissance constituent-ils des sciences ? un groupe homogène et compact de sciences ? diffèrent-ils des sciences expérimentales ?
Telles sont les questions que nous obligent à résoudre diverses observations de philosophes contemporains. Consultons tout d'abord leurs raisons, puis voyons-en la portée.

I. — Les adversaires des « sciences morales «.

1° Certains discutent le caractère scientifique de telles sciences :
a) en raison de leur objet : trop complexe, mouvant, difficile à observer, et qui n'est pour certains qu'un épiphénomène du biologique;
b) en raison de l'absence de déterminisme provenant :
— de l'apparition de facteurs inattendus (grands hommes)
— surtout de la liberté humaine : d'où pas de lois fixes.
c) en raison du caractère qualitatif de ces notions : d'où pas de lois quantitatives : impossibilité de la mesure.
A fortiori : si l'on introduit des sciences purement idéales et normatives (morale, logique, politique, etc.), tout caractère scientifique disparaît.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 940 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Que pensez-vous de cette expression : « sciences morales » ? Existe-t-il des sciences morales ? et diffèrent-elles des sciences expérimentales ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit