LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< «Les choses ! Les choses ! Je ne répéterai ja ... Commentez cette idée de Robert Mauzi (L'Idée ... >>


Partager

Que pensez-vous de la façon dont Antoine Adam voit les rapports de la passion et de la raison au XVIIIe siècle : «Dans ce monde, oeuvre d'un Dieu infiniment sage et bon, comment les passions auraient-elles pu apparaître comme des forces mauvaises ? Comment les nouveaux moralistes auraient-ils opposé, comme ceux de l'ancienne génération, les passions à la raison ? Bien loin de les condamner, ils les proclamaient nécessaires et fécondes. Cette époque, que tant d'historiens accusent d'être froidement raisonnable, a le sens le plus vif de ce que nous appellerions, d'une façon un peu pédante, le dynamisme de la vie. Notre existence morale doit être mouvement, élan, elle doit être passion, et non pas raison.» (Le Mouvement philosophique dans la première moitié du XVIIIe siècle)

Anthologie

Aperçu du corrigé : Que pensez-vous de la façon dont Antoine Adam voit les rapports de la passion et de la raison au XVIIIe siècle : «Dans ce monde, oeuvre d'un Dieu infiniment sage et bon, comment les passions auraient-elles pu apparaître comme des forces mauvaises ? Comment les nouveaux moralistes auraient-ils opposé, comme ceux de l'ancienne génération, les passions à la raison ? Bien loin de les condamner, ils les proclamaient nécessaires et fécondes. Cette époque, que tant d'historiens accusent d'être froidement raisonnable, a le sens le plus vif de ce que nous appellerions, d'une façon un peu pédante, le dynamisme de la vie. Notre existence morale doit être mouvement, élan, elle doit être passion, et non pas raison.» (Le Mouvement philosophique dans la première moitié du XVIIIe siècle)



Document transmis par : Marie47255


Format: Document en format HTML protégé

Que pensez-vous de la façon dont Antoine Adam voit les rapports de la passion et de la raison au XVIIIe siècle : «Dans ce monde, oeuvre d'un Dieu infiniment sage et bon, comment les passions auraient-elles pu apparaître comme des forces mauvaises ? Comment les nouveaux moralistes auraient-ils opposé, comme ceux de l'ancienne génération, les passions à la raison ? Bien loin de les condamner, ils les proclamaient nécessaires et fécondes. Cette époque, que tant d'historiens accusent d'être froidement raisonnable, a le sens le plus vif de ce que nous appellerions, d'une façon un peu pédante, le dynamisme de la vie. Notre existence morale doit être mouvement, élan, elle doit être passion, et non pas raison.» (Le Mouvement philosophique dans la première moitié du XVIIIe siècle)
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Que pensez-vous de la façon dont Antoine Adam voit les rapports de la passion et de la raison au XVIIIe siècle : «Dans ce monde, oeuvre d'un Dieu infiniment sage et bon, comment les passions auraient-elles pu apparaître comme des forces mauvaises ? Comment les nouveaux moralistes auraient-ils opposé, comme ceux de l'ancienne génération, les passions à la raison ? Bien loin de les condamner, ils les proclamaient nécessaires et fécondes. Cette époque, que tant d'historiens accusent d'être froidement raisonnable, a le sens le plus vif de ce que nous appellerions, d'une façon un peu pédante, le dynamisme de la vie. Notre existence morale doit être mouvement, élan, elle doit être passion, et non pas raison.» (Le Mouvement philosophique dans la première moitié du XVIIIe siècle)




Que pensez-vous de la façon dont Antoine Adam voit les rapports de la passion et de la raison au XVIIIe siècle : «Dans ce monde, oeuvre d'un Dieu infiniment sage et bon, comment les passions auraient-elles pu apparaître comme des forces mauvaises ? Comment les nouveaux moralistes auraient-ils opposé, comme ceux de l'ancienne génération, les passions à la raison ? Bien loin de les condamner, ils les proclamaient nécessaires et fécondes. Cette époque, que tant d'historiens accusent d'être froidement raisonnable, a le sens le plus vif de ce que nous appellerions, d'une façon un peu pédante, le dynamisme de la vie. Notre existence morale doit être mouvement, élan, elle doit être passion, et non pas raison.» (Le Mouvement philosophique dans la première moitié du XVIIIe siècle)


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Corrigé : Corrigé de 125 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Que pensez-vous de la façon dont Antoine Adam voit les rapports de la passion et de la raison au XVIIIe siècle : «Dans ce monde, oeuvre d'un Dieu infiniment sage et bon, comment les passions auraient-elles pu apparaître comme des forces mauvaises ? Comment les nouveaux moralistes auraient-ils opposé, comme ceux de l'ancienne génération, les passions à la raison ? Bien loin de les condamner, ils les proclamaient nécessaires et fécondes. Cette époque, que tant d'historiens accusent d'être froidement raisonnable, a le sens le plus vif de ce que nous appellerions, d'une façon un peu pédante, le dynamisme de la vie. Notre existence morale doit être mouvement, élan, elle doit être passion, et non pas raison.» (Le Mouvement philosophique dans la première moitié du XVIIIe siècle) " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit