Percevoir est-ce seulement recevoir ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'amour humain ne diffère du rut animal que ... Autrui est-il limite ou condition de ma libe ... >>


Partager

Percevoir est-ce seulement recevoir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Percevoir est-ce seulement recevoir ?



Publié le : 7/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Percevoir est-ce seulement recevoir ?
Zoom

Introduction :

La perception est notre rapport immédiat au monde ; c'est un rapport subi de par notre participation corporelle au monde matérielle. Dans ce sens, la perception apparait avant tout comme réception. Je suis devant mon ordinateur et je reçois les effluves de stimuli visuels auditifs, tactiles qui viennent de l'ordinateur ; en percevant mon ordinateur, je le reçois, ce n'est pas moi qui le crée.

Cependant, la perception n'est pas une simple réception de la sensation, elle ajoute des idées aux données des sens. Par exemple, les stimuli qui me proviennent de mon ordinateur ne contiennent pas en eux même l'information ordinateur, c'est par un acte intellectuel que je rassemble un flux hétéroclite de sensations sous l'idée d'ordinateur.

Problématique :

La perception est une réception des données sensorielles, cependant, ce n'est pas une réception passive, la perception est déjà un travail de l'esprit.



Cela montre qu'il y a toujours un travail dans la perception, il a ajouté à la simple sensation visuelle l'idée qu'il y avait des hommes sous les chapeaux et les manteaux, alors qu'il aurait pu y avoir des automates. 2)      Husserl dit qu'il y a toujours une intentionnalité dans la perception ; l'intentionnalité est le contenu sémantique d'une représentation. La perception est toujours perception « de » quelque chose, ce n'est pas une pure réception, on a toujours une idée de ce qu'on perçoit. Lorsqu'on perçoit un objet, les sens ne nous donnent jamais tout l'objet, et pourtant, nous avons une idée de l'objet entier ; si je perçois la table devant moi, les sens ne m'en donnent qu'une petite partie et pourtant j'ai bien conscience de me tenir devant une table entière. 3)      Selon Kant, dans la perception, les données des sens sont apportées à des catégories de notre entendement. C'est l'imagination qui fait le lien entre les données sensibles et les catégories de l'entendement par l'intermédiaire de « schèmes ». Notre expérience est donc toujours un travail de l'esprit, la perception n'est pas une simple réception, elle est un travail des données sensibles. III : Travailler la réception. 1)      Hegel dénonce l'abstraction de la perception qui désigne « ceci » ou « cela », le « ceci » est la détermination la plus abstraite par ce qu'elle peut s'appliquer à toute chose. La désignation est donc l'acte de l'esprit qui empêche de recevoir la chose singulière et qui la voile sous la plus grande abstraction.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Percevoir est-ce seulement recevoir ?	Corrigé de 1534 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Percevoir est-ce seulement recevoir ? " a obtenu la note de : aucune note

Test_Cookie

Percevoir est-ce seulement recevoir ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit