LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Percevoir, observer, contempler ? Perdre ses illusions est-ce vraiment une per ... >>


Partager

Perd-on de sa liberté dès lors que l'on délègue tout ou partie de ses pouvoirs à des représentants ?

Echange

Aperçu du corrigé : Perd-on de sa liberté dès lors que l'on délègue tout ou partie de ses pouvoirs à des représentants ?



Publié le : 5/12/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Perd-on de sa liberté dès lors que l'on délègue tout ou partie de ses pouvoirs à des représentants  	?
Zoom

I.    La plupart des gens pensent que déléguer est confortable dans le sens où celui qui délègue alors que ce n’est pas nécessaire gagne du temps de loisir. Or, pour beaucoup, être libre signifie être libéré de la contrainte du travail. Donc, pour la plupart des gens, la délégation est un gain de liberté. Pourtant, la liberté s’exerce aussi au travail, et c’est dasn ce champ qu’il nous faut réfléchir.

II.    Déléguer, lorsqu’on aurait le choix entre le faire et ne pas le faire, c’est faire faire à quelqu’un des choix que nous aurions pu faire nous-mêmes, c’est donc perdre une part de sa liberté, c’est à dire de son pouvoir décisionnel.


III.    Lorsque déléguer est une nécessité, celui qui délègue n’a de toute manière pas la liberté de choisir de déléguer ou de ne pas déléguer. Par conséquent il n’y a aucune perte par rapport à quelque chose qui aurait pu être, puisque rien d’autre n’aurait, raisonnablement, pu être.



C'est à cette condition que, selon cette théorie, les hommes peuvent être libres ensemble, comme le souligne John Rawls : « Chaque personne a un droit égal à un système pleinement adéquat de libertés et de droits de base égaux pour tous, compatible avec un même système pour tous. » Qu'est-ce que le pouvoir ? Ce substantif qualifie d'abord une puissance d'agir ou de penser. Le pouvoir est à la fois une faculté et une possibilité, celles de faire accepter, de faire faire ou d'imposer des décisions d'ordres divers (physique, moral, intellectuel ou psychologique, par exemple). Il est exercé par un ou plusieurs individus sur un seul individu ou bien un groupe. Les domaines d'exercice du pouvoirs sont divers. Il peut s'agir de la politique, de la culture, de la religion ou encore de l'économie. Perd-on de sa liberté dès lors que l'on délègue tout ou partie de ses pouvoirs à des représentants ? Comment penser le rapport de la délégation de pouvoir à la liberté de celui qui délègue ?   I.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet " Perd-on de sa liberté dès lors que l'on délègue tout ou partie de ses pouvoirs à des représentants ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit