LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Canguilhem – Le Normal et le Pathologiq ... Le personnage de roman doit-il donc être un m ... >>


Partager

Le personnage de Madame de Vernon dans Delphine de Madame De Staël

Littérature

Aperçu du corrigé : Le personnage de Madame de Vernon dans Delphine de Madame De Staël



Publié le : 17/8/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Le personnage de Madame de Vernon dans Delphine de Madame De Staël
Zoom

Un autre trait caractéristique de Madame de Vernon est son rapport au jeu que l’on peut qualifier de mortel. Cela peut s’observer sur deux plans : celui du jeu au sens strict mais aussi celui du jeu dans un sens plus figuré.
 Le premier plan n’est qu’accessoire ici, c’est pourquoi nous ne le développerons pas en détail ; signalons simplement qu’il lui sera fatal : « […] Je me suis jetée dans les distractions qui suspendent toutes les inquiétudes de l’âme, j’ai joué, j’ai veillé toutes les nuits ; je sentais qu’en me conduisant ainsi j’abrégeais ma vie, et cette idée m’était assez douce «.
 Nous nous attacherons donc principalement au second niveau de jeu. Madame de Vernon joue dans le sens où elle se camoufle derrière un masque ; jamais sa vraie personnalité ne se fait jour. Elle dit elle-même qu’elle a été entraînée dans une sorte de spirale depuis le moment où elle a étudié le caractère de Delphine et l’a imité pour se faire aimer d’elle : « […] Mon âme n’était plus accessible à des sentiments assez forts pour me changer ; il fallait pour être aimée d’une personne comme vous, que je cachasse mon véritable caractère, et j’étudiais le vôtre pour y conformer en apparence le mien […]. «. Elle ajoutera qu’elle n’a jamais su se défaire de ce masque qu’elle avait décidé de porter : « Il faut de longues réflexions ou de fortes secousses pour corriger les défauts de toute une vie ; un repentir de quelques jours n’a pas ce pouvoir «. On peut donc conclure de toutes ces affirmations que Madame de Vernon est un personnage dans le roman mais aussi dans la diégèse puisque cette femme s’est construit un personnage trompeur. 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5170 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le personnage de Madame de Vernon dans Delphine de Madame De Staël" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit