LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< THÉODULE RIBOT LA VILLE « LIEU » DE LA CIVILISATION ? >>


Partager

Un personnage de roman peut-il se concevoir sans souffrance ni désillusion ? Vous répondrez à cette question dans un développement construit et illustré d'exemples tirés des textes du corpus, de ceux que vous avez étudiés en classe et de vos lectures personnelles.

Littérature

Aperçu du corrigé : Un personnage de roman peut-il se concevoir sans souffrance ni désillusion ? Vous répondrez à cette question dans un développement construit et illustré d'exemples tirés des textes du corpus, de ceux que vous avez étudiés en classe et de vos lectures personnelles.



Publié le : 25/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Un personnage de roman peut-il se concevoir sans souffrance ni désillusion ? Vous répondrez à cette question dans un développement construit et illustré d'exemples tirés des textes du corpus, de ceux que vous avez étudiés en classe et de vos lectures personnelles.
Zoom


 
 
 Dans chacun des romans, le personnage principal est en action. Il cherche souvent à mêler désir et volonté. Que ce soit dans le roman épique, dans lequel le personnage se bat pour obtenir la main de sa bien aimée ou dans le roman initiatique, où le personnage cherche à découvrir de nouvelles réalités, tous sont motivés par un but et craignent l'échec et la souffrance. Dans le cas où le but est correctement atteint, la joie de la réussite convoitée peut glisser à la désillusion. Dans le cas inverse, l'histoire se clôt avec une fin heureuse, comme le personnage l'attendait et la rêvait, proche de celle de la formule « Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants «. Cependant, le but du romancier n'est pas de faire rêver le lecteur d'un univers parfait et illusoire.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2124 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Un personnage de roman peut-il se concevoir sans souffrance ni désillusion ? Vous répondrez à cette question dans un développement construit et illustré d'exemples tirés des textes du corpus, de ceux que vous avez étudiés en classe et de vos lectures personnelles." a obtenu la note de :

7 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit