LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Responsable sans être coupable ? L'oeuvre d'art a-t-elle un sens ? >>


Partager

PEUT-ON AIMER SON PROCHAIN COMME SOI MÊME ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : PEUT-ON AIMER SON PROCHAIN COMME SOI MÊME ?



Publié le : 28/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

PEUT-ON AIMER SON PROCHAIN COMME SOI MÊME ?
Zoom

Aimer son prochain comme soi-même semble ne pas être une chose naturelle. Mais parce que cela n’est pas donné naturellement, cela ne signifie pas que cela ne soit pas possible. Il faut alors se demander comment cela est possible en cernant bien ce qu'aimer son prochain veut dire. Es-ce qu’il existe des preuves, des faits qui démontrent la possibilité d’un homme qui aime autrui comme lui-même, qui aime tous les hommes. Cela n’est-il qu’un mythe ? L’injonction morale « aime ton prochain « doit-elle être rejetée sous prétexte qu’elle serait un mythe ? Y a t-il des motivations profondément égoïstes dans tout acte qui voudrait se faire croire altruiste ?



Etant quelque chose d'intérieur, cela est indémontrable, c'est un amour qu'il faut éprouver pour qu'on soit sûr qu'il existe. 2.      Mais, aimer son prochain ce n'est pas forcément aimer tout le monde, tous les différents caractères mais aimer chaque personne en tant qu'elle partage la même condition. En réalité, il y a bien sûr bien des différences de condition mais cela n'empêche pas qu'il y ait une condition humaine, que, sans aimer un homme qui souffre, nous souffrions pour lui car nous ne nous contentons pas de nous dire qu'il est un semblable, nous l'éprouvons. Puisque, pour déduire la possibilité d'un amour du genre humain, il faudrait que chacun l'éprouve en lui-même, au moins il y a une sympathie naturelle semblable à un premier germe. 3.      Alors il faut se demander comment de cette sympathie naturelle nous pouvons faire surgir, non pas seulement l'idée que les hommes sont égaux, mais éprouver qu'autrui est un semblable et que, parce qu'il est semblable à moi, alors je l'aime exactement comme je m'aime moi-même. En réalité un tel sentiment n'est peut être pas atteignable dans sa pureté, mais il n'en reste pas moins un idéal qui n'est pas une simple chimère et dont il doit être possible de s'approcher. Il ne suffit pas en tout cas de prétendre aimer son prochain pour l'aimer réellement   Conclusion : La possibilité pour un homme d'aimer son prochain comme lui-même ne peut pas être prouvée. Il peut pourtant être argumenté, mais les arguments sont impuissants en face de quelqu'un qui croit avoir trouvé dans l'égoïsme des hommes le ressort de toutes les actions.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1518 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "PEUT-ON AIMER SON PROCHAIN COMME SOI MÊME ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit