NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on aimer ce qui est éloigné ? Peut-on aimer le travail ? >>


Partager

Peut-on aimer la vérité sans la connaître ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on aimer la vérité sans la connaître ?



Publié le : 26/8/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Peut-on aimer la vérité sans la connaître  	?
Zoom
  • Il s’agit d’emblée de remarquer que la question soulève un véritable paradoxe : car en effet, comment aimer ce qu’on ne connaît pas ? Car même si selon la formule de Pascal, on n’aime jamais quelqu’un que pour ses qualités empruntées, encore faut-il connaître ces qualités qui nous ferons aimer une personne ou une chose. On ne la connaît pas et pourtant on n’a de cesse de la rechercher (dans la science, etc.). Il semble donc que nous ayons une attirance naturelle qui nous pousse à la vérité, comme un élan d’amour qui nous pousse vers sa quête.
  • Or, il s’agit ici de s’interroger sur ce que c’est que connaître la vérité : est-ce en connaître les propriétés intrinsèques ? Comment dans ce cas précis aimer quelque chose dont on n'a aucune idée (u du moins dont on a pas l’idée de sa nature propre) ?
  • Il s’agira donc de dénouer ce paradoxe en cherchant une définition non seulement de ce que c’est que connaître, mais aussi de la vérité elle-même. On comprend en ce sens que ce qui se joue ici c’est le sens et l’importance de la quête de la vérité : car si on n’aime la vérité qu’en tant seulement qu’on la connaît (et donc qu’on l'a trouvée), alors cette quête de vérité sera dénuée de sens, ou en tout n’aura pas sa fin ultime pour elle-même (mais pour autre chose : on pourrait alors rechercher la vérité non pas parce qu’on l’aime mais parce que l’on veut être reconnu comme savant, ce qui n’est pas du tout la même chose). Il s’agit donc de savoir si cette quête vaut en elle-même et pour elle-même.
  • De la même manière, le « peut-on « nous invite à nous interroger à la fois sur le fait mais aussi sur la droit : si donc l’on croit aimer la vérité (amour qui nous fait détester le mensonge), est-ce encore un véritable amour si on ne la connaît pas en elle-même et pour elle-même ? Il s’agira donc de s’interroger non seulement sur la possibilité concrète d’un tel amour mais aussi sur la légitimité de cet amour : peut-on parler d’amour de la vérité lorsqu’on ignore son essence ?

 



-         Les Lois, VIII, 837. 3-     L'agapè chrétien (caritas), et son sens du prochain, correspond à une transmutation des valeurs antiques : « Dieu est amour « et l'Autre singulier (autrui) compte pour lui-même, il n'est pas une apparence dont l'Aimable en soi serait l'essence. -         Nouveau Testament, saint Jean, 1er Epître, Epîtres catholiques. -         Scheler, Nature et formes de la sympathie. 4-     En psychanalyse, l'amour véritable est défini comme une synthèse des pulsions sexuelles et des « sentiments tendres « qui se produit à la suite du refoulement des pulsions sexuelles infantiles. -         Freud, Essais de psychanalyse.   ·        Angles d'analyse   ® Il s'agit d'emblée de remarquer que la question soulève un véritable paradoxe : car en effet, comment aimer ce qu'on ne connaît pas ? Car même si selon la formule de Pascal, on n'aime jamais quelqu'un que pour ses qualités empruntées, encore faut-il connaître ces qualités qui nous ferons aimer une personne ou une chose. On ne la connaît pas et pourtant on n'a de cesse de la rechercher (dans la science, etc.).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3499 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on aimer la vérité sans la connaître ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit