LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ANALYSE DU "DISCOURS DE LA METHODE" DE DESCA ... Douter, est-ce nécessairement négatif ? >>


Partager

Peut-il avoir une justice extérieure au droit ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-il avoir une justice extérieure au droit ?



Publié le : 24/5/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	Peut-il avoir une justice extérieure au droit	?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Peut-il avoir une justice extérieure au droit ?



La justice est une notion complexe. Le mot français vient du latin jus, qui veut dire le droit, dans son acceptation générale, le respect du droit. Il y a une ambiguïté même dans l'équivalence des deux termes en latin. La justice dans notre réalité quotidienne et contemporaine désigne donc avant tout une institution qui se confond avec le droit. Le substantif « droit » trouve aussi son origine dans un ensemble géométrique et renvoie à la norme. Le droit désigne ce qui est conforme à une règle. Le droit est alors le légitime. Il s'incarne ainsi dans les lois qui gouvernent notre société et ceux qui font des études de droit étudient en définitive le système juridique et les lois. Il existe en effet un lien indissoluble entre le droit et la loi. Alain définit ainsi dans Les arts et les Dieux le droit : « le droit est un système de contrainte générale et réciproque, fondé sur la coutume et sur le jugement des arbitres, et qui a pour fin d'accorder l'idéal de justice avec les nécessités de la situation humaine. » La question ici est bien de savoir si la justice se confond avec le droit ou si elle en est distinct. Mais cela ne nous renseigne pas sur son contenu. En fait, pour Aristote et pour toute une tradition après lui, ce qui prévaut dans la justice, c'est le principe d'égalité, c'est-à-dire que chacun doit être traité de la même manière. dans la justice, c'est le principe d'égalité, c'est-à-dire que chacun doit être traité de la même manière. Or, dans la citation que nous venons de donner d'Alain, on voit bien que le droit doit se fonder sur un idéal de justice, ce qui revient à considérer que la justice est antérieure à toute loi et à tout droit. Il est vrai que la justice est aussi une idée qui a lien avec la morale. Mais il faudrait alors se demander d'où peut venir cette justice extérieure au droit et aux lois. De plus, nous protestons souvent contre des lois. Comme le dit Diderot dans Supplément au voyage de Bougainville, « nous parlerons contre les lois insensées », comment juger de la légitimité du droit si nous n'avons pas d'idéal de justice extérieure ? Mais si le droit est dissocié de la justice, pourquoi devons-nous lui obéir ? Que devons-nous faire respecter le droit ou la justice ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3083 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-il avoir une justice extérieure au droit ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit