NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'Europe a-t-elle une unité spirituelle ? La folie n'est-elle qu'une simple maladie ? >>


Partager

Peut-on connaître sans agir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on connaître sans agir ?



Publié le : 17/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on connaître sans agir ?
Zoom

Une connaissance sans construction est possible. L'existence de l'intuition et la force de l'évidence en font la preuve. Il y a des savoirs qui s'imposent à l'esprit.

MAIS...

La connaissance est une construction que l'homme élabore dans son action sur les objets et sur lui-même. C'est pour cela qu'elle est toujours en progrès.



Lorsque Descartes accède dans la seconde méditation à la certitude de l'ego (sum, existo), aucun agir pratique extériorisé n'a été nécessaire à son obtention. Il n'a été question que de feinte de l'esprit, d'expérience de pensée ("supposons que je sois... ") - plus exactement de méditation. La méditation permettant l'accès au principe de la connaissance de soi est inefficace, sans efficience pratique extérieure : connaître le principe de la possibilité de la connaissance de soi (l'ego) ne suppose pas d'agir ; on peut ainsi se connaître sans agir pour agir et (se) connaître.   II. L'ego comme acte pur   Ainsi, accéder à l'ego comme au principe de la connaissance de soi peut se passer de tout agir puisqu'il est pure intériorité. L'absence d'agir efficient extérieur et pratique ne congédie pas la nécessité de la pensée réflexive. La certitude dont jouit la saisie interne de l'ego est une certitude en-deçà de l'agir et condition même de l'agir. Le statut de la certitude est celui d'un acte intérieur fondamental conditionnant la possibilité même d'agir. Se connaître n'exige ici aucun acte (ne pas devoir agir - extérieurement - pour se connaître), mais est l'acte fondamental au principe de tout acte extérieur et de toute connaissance de soi dérivée. Mais l'accès à ce principe autarcique et absolu qu'est l'ego, ego dont on se demande s'il suppose l'agir, est-il accès à quelque chose que l'on connaît ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1041 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on connaître sans agir ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit