LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on être libre en se soumettant aux oblig ... A-t-on toujours le pouvoir de faire son devoi ... >>


Partager

Peut-on être libre en restant fidèle ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on être libre en restant fidèle ?



Publié le : 25/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Peut-on être libre en restant fidèle ?
Zoom

► 2. Rester fidèle à ce qu'on reconnaît être une erreur provient d'une obstination, qui est libre au sens d'un libre choix, mais non au sens de la «liberté morale« (ci-dessus, sujet 1), ni même de la liberté joyeuse, créatrice, décrite par Aristote, Spinoza Bergson. Renan a cru un jour que sa croyance primitive reposait sur des erreurs, mais il remplacera terme à terme les objets de ses élans émotifs de catholique par les objets de la mythologie grecque (Prière sur l'Acropole, où il va jusqu'à dire à la déesse Athéna ce que saint Augustin disait à Dieu : «Tard je t'ai connue, beauté parfaite« ; et même : «O Salutaire, aide-moi, ô toi qui sauves !... «).Aussi affirmera-t-il sa propre fidélité envers lui-même : «J'ai très peu changé« (Souvenirs d'enfance et de jeunesse).Qu'est-ce donc que la fidélité à soi-même? Pour Renan, c'est la jouissance romantique d'émotions, d'abord tournée vers des entités religieuses, ensuite vers la science et même vers des représentations mythologiques. Souvent la fidélité à soi-même domine facilement la crainte de changer ses croyances : il est plus rare de se remettre en question soi-même que de renoncer à ce qu'on appelle «idées «, et qui ne sont qu'opinions, au sens que Platon donnait à ce mot (croyances adoptées par entraînement, alors que la vérité est saisie par l'esprit). En effet, si l'on a vu (intellectuellement) ce qui est vraiment, on sait en même temps qu'on ne le possède pas comme quelque chose que l'on pourrait alors changer contre autre chose : «Aller au vrai de toute son âme« (Platon) c'est se donner soi-même à l'être ainsi connu, quoi qu'il en coûte. La fidélité à soi-même, qui conduit à remettre en question ses opinions, ses désirs, et même son mode de vie, pose le problème de la vérité : quel est le vrai soi-même ?


  • I) On peut être à la fois fidèle et libre.

a) Toute liberté renvoie à la volonté.
b) Tout homme est libre d'être fidèle.
c) L'esprit est fidèle à lui-même.

  • II) On ne peut pas être libre et fidèle.

a) La fidélité contredit la liberté.
b) La fidélité contredit notre puissance créatrice.
c) La fidélité peut se transformer en fanatisme.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2968 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on être libre en restant fidèle ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit