NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le déroulement de l'histoire manifeste-t-il ... L'espèce humaine doit-elle s'améliorer soit ... >>


Partager

Peut-il exister une recherche désintéressé de la vérité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-il exister une recherche désintéressé de la vérité ?



Publié le : 29/3/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Peut-il exister une recherche désintéressé de la vérité ?
Zoom

L’un des textes majeurs du philosophe Malebranche s’intitulait, La Recherche de la vérité, par cela il entendait traiter la vérité comme quelque chose qui ne va pas de soi puisqu’il faut la rechercher. Quelle est la nature de la vérité, de quoi est-elle faite ? Qu’est-ce qui fait qu’elle nécessite une approche particulière que l’on peut appeler une recherche ? À quelle condition, une pareille recherche demeure-t-elle possible ? Existe-t-il une relation entre la vérité et la recherche la concernant ? Ces questions sont au cœur de la démarche malebranchienne.



Ce combat parcourt toute l'histoire de la pensée qu'elle soit philosophique ou scientifique. Nous savons par exemple que les sciences dites humaines sont appelées précisément ainsi parce que leur caractère objectif est soumis à caution. Toute découverte dans les sciences humaines doit être interprété, doit passer par le filtre de la subjectivité pour advenir à la lumière. Nietzsche disait dans son texte intitulé Par de-là le Mal et le Bien, que non seulement la vérité est d'un caractère aléatoire mais que les philosophes ne s'y connaissaient pas dans la vérité et il ajoutait « et si la vérité était femme ?». Or selon Nietzsche, les philosophes ne s'y connaissent pas dans les femmes et par extension dans la vérité. Ceci sans parler de ce que disait le sophiste Protagoras « à chacun sa vérité », ce qui signifie qu'il n'y a de vérité que selon la capacité à la dire et que tout vérité est soumise à la force, au pouvoir de celui qui est capable de l'imposer. Ainsi une recherche de la vérité demeure une véritable aporie.   Deuxième partie : le vrai et le faux.   Paradoxalement, il n'y a de vérité que par rapport à son contraire.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 935 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-il exister une recherche désintéressé de la vérité ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit